Masahiro Sakurai, créateur de Smash Bros., s’exprime sur l’avenir de la franchise

Après plusieurs années de contenu post-sortie, de pass saisonniers et 89 nouveaux personnages jouables, Super Smash Bros. Ultimate s’est inscrit comme l’un des jeux les plus marquants de cette génération de console. Un exploit unique au sein de l’industrie qui se doit en grande partie à la force de travail de réalisateur et créateur, Masahiro Sakurai. Mais à l’heure actuelle, il est difficile d’imaginer une suite qui pourrait dépasser l’ambition de l’épisode Nintendo Switch.

Au cours d’une longue interview pour le magazine Famitsu dont les propos nous sont rapportés par le site Siliconera, Sakurai s’est confié sur le futur de la franchise, à l’aube de la sortie de Sora, ultime combattant DLC pour Ultimate.

Crédits YouTube

Une suite pour Ultimate ? Rien n’est sûr.

Producteur de renom au sein de l’industrie vidéoludique japonaise, Sakurai tient les rênes de la franchise Smash Bros. depuis le premier épisode sur Nintendo 64 en 1994. Ayant officié en qualité de réalisateur sur tous les épisodes suivants, le game designer japonais est devenu par conséquent le visage médiatique de la franchise auprès des fans — et, forcément, l’objet de toutes les attentions.

Lorsque l’interviewer lui demande s’il compte réaliser un nouveau Smash, Sakurai répond directement par la négative — avant de nuancer ses propos. “Je ne pense pas à la suite. Toutefois, je ne peux pas dire avec certitude que c’est le dernier [Smash Bros].”

Sakurai prend sa retraite… de Famitsu

Le développeur a fait comprendre que la décision de réaliser un nouveau Smash ne pouvait être prise à la légère étant donné les énormes attentes des fans à l’heure actuelle. Quant à la possibilité de passer le relais à un autre réalisateur, Sakurai ne semble pas convaincu par l’idée — et ce n’est pas faute d’avoir essayé. “Je ne vois pas comment Smash peut être produit sans mon implication. On a tenté l’expérience par le passé, mais ça n’a pas marché.”

Prenant la pose sur la couverture du numéro hebdomadaire du magazine, il est rare de voir un tel honneur accordé à un développeur. C’est toutefois une occasion spéciale pour Sakurai — le numéro de cette semaine sera le dernier à recevoir son édito, régulièrement publié au sein des pages depuis le début des années 2000. Il ne faut cependant pas y voir son retrait de l’industrie… Mais pour ce qui est de Smash, l’avenir est dans les étoiles.