Matrix 4 : Laurence Fishburne, éternel Morpheus, confirme son absence

L’heure est au revival de franchises cultes, qu’elles soient vidéoludiques ou cinématographiques. Une nostalgie qui aura poussé Lana Wachowski à entamer le tournage de Matrix 4, qui a pris du retard suite à la pandémie de Covid-19. Des années après la trilogie de base, considérée comme un monument du film d’action, notamment citée par James Gunn, réalisateur des Gardiens de la Galaxie, Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss sont de retour. Les acteurs incarnent respectivement Neo et Trinity et se seront exprimés sur ce retour et l’immense joie de tourner un nouveau Matrix.

Mais un acteur est absent de cette suite : Laurence Fishburne, éternel Morpheus.

Crédit : Warner Bros.

Une absence sur laquelle l’acteur est revenu pour le New-York Magazine.

Laurence Fishburne n’a pas été contacté par Lana Wachowski

C’est Lana Wachowski qui dirige Matrix 4, sans sa sœur, alors que les réalisateurs de John Wick ont prêté un coup de main pour les cascades. Un retour très attendu par les fans de la trilogie de science-fiction, mais une absence qui risque d’en décevoir : celle de Laurence Fishburne.

Impossible de savoir pourquoi Lana Wachowski s’est passée des services de l’acteur, incarnant pourtant un personnage important, Morpheus. Mais on imagine que la cinéaste n’avait pas forcément d’arc scénaristique assez intéressant pour ce dernier.

Je n’ai pas été convié. Peut-être que ça me permettra d’écrire une autre pièce. Je leur souhaite bon courage. J’espère que ce sera bien.

Loin d’être amer, Laurence Fishburne aura évidemment été interrogé sur son rôle de Morpheus.

L’homme en garde un excellent souvenir, expliquant que “c’est sans aucun doute le rôle dont on se souviendra le plus, ce qui est génial, mais ce n’est pas la seule chose qu’on n’oubliera pas. Ce que ce rôle m’a apporté, c’est avoir Dark Vador dans une main, Obi-Wan dans une autre. Bruce Lee et Mohamed Ali se sont invités et j’ai le kung-fu“.

Impossible de donner tort à Laurence Fishburne, tant son interprétation de Morpheus aura marqué le cinéma. Tout le monde a en tête la scène pendant laquelle le personnage propose la pilule bleue et la pilule rouge à Neo. Une scène devenue un véritable monument du Septième art.