Mauvais joueur, il se fait bannir de Super Smash Bros. 3DS pour 136 ans

Ah, les jeux en ligne. Le partage, le jeu avec des personnes situées à l’autre bout du monde, le multijoueur apporté à ceux qui n’ont pas d’amis et, surtout et malheureusement, les mauvais joueurs. Sur des jeux comme Super Smash Bros., le mauvais joueur se voit facilement, n’hésitant pas à se déconnecter, purement et simplement, parce qu’il était en train de perdre le combat (on imagine bien des boxeurs faire la même chose dans la vraie vie).

Nintendo a cependant trouvé une sorte de parade pour ce type de parasites et a ainsi équipé Super Smash Bros. for Nintendo 3DS d’un système censé éviter les tricheries. Ou plutôt les punir : si un joueur triche et si cette triche est détectée par le jeu, alors ce dernier le bannira, tout bonnement.

Bannissement dans Super Smash Bros.

Casse-toi tu pues, et marche à l’ombre (pendant 136 ans)

Plus de possibilité pour le tricheur d’accéder au jeu en ligne, donc. Une punition temporaire qui peut cependant durer très longtemps, comme certains utilisateurs en ont fait l’expérience récemment, rapportant qu’ils avaient expérimenté un bannissement de pas moins de 136 ans.

Ça fait un peu beaucoup tout de même, il faut bien l’avouer, et il s’agit bien évidemment d’un bug qui survient lors d’une partie en multijoueur en ligne “pour le fun”. Si dans ces conditions un joueur se déconnecte pour ne pas perdre, ou s’il maltraite tout particulièrement un seul adversaire alors qu’il y en a plus, il risque de se faire bannir pour plus d’un siècle.

On imagine que Nintendo corrigera le bug dans une prochaine mise à jour : tricheur ou pas, il n’est pas vraiment normal de ne pas pouvoir profiter pleinement d’un jeu que l’on a en notre possession.

En attendant un patch, la solution pour éviter ce bug est pourtant des plus simples : ne pas se déconnecter au beau milieu d’une partie ou ne pas s’acharner sur un joueur en particulier. Ne pas être un mauvais joueur en somme.

Via