Me.ga, le nouveau nom de domaine pour Megaupload

Kim Dotcom dévoile au fur et à mesure des informations sur ses deux prochains services : Megabox et Megaupload. Aujourd’hui, c’est ce dernier qui est à l’honneur puisque le roi des pirates vient de lever le voile sur le nom de domaine de ce qui s’annonce comme une plateforme particulièrement séduisante. C’est donc sur Me.ga que nous pourrons prochainement retrouver le nouveau Megaupload et le meilleur reste à venir puisque Kim et ses associés ont déjà mis en place une “landing page” qui nous permet d’en apprendre un peu plus sur les fonctionnalités de leur nouvel outil. Et on même dire dire que ce dernier est particulièrement prometteur.

Le nouveau Megaupload sera plus sécurisé, ça on le savait déjà. Pour assurer la confidentialité des données de ses utilisateurs, le service misera ainsi sur le chiffrage de toutes les données transitant sur sa plateforme et sur une infrastructure décentralisée reposant sur des hébergeurs situés aux quatre coins du globe. Une bonne chose, surtout quand on voit ce qui s’est passé pour la première version de Megaupload.

Me.ga, le nouveau nom de domaine pour Megaupload

Mais voilà, grâce à la “landing page” mise en ligne ce matin par Kim Dotcom, on en sait aussi davantage sur les fonctionnalités qui seront proposées par Me.ga. Fantastique ! Et en réalité, ce sont surtout deux fonctionnalités qui sont mises en avant sur cette fameuse page :

  • Un gestionnaire de téléchargements et de téléversements : L’ancien Megaupload proposait déjà ce genre d’outil mais Me.ga ira un peu plus loin en intégrant directement ce gestionnaire au service en ligne. Il ne sera donc plus nécessaire d’installer l’application qui va bien sur notre bécane pour pouvoir profiter de ses fonctionnalités.
  • Tout nos fichiers sous le “cloud” : La gestion des dossiers et des fichiers partagés devrait être plus simple que sur l’ancienne version, il est ainsi possible que Me.ga opte pour un système similaire à ce que proposent Dropbox ou encore Google Drive. Ce serait évidemment une bonne chose puisque ça nous permettrait de partager encore plus facilement nos contenus.

Pas mal, non ? Certes et il y a mieux encore puisque Kim Dotcom a également mis en ligne deux fiches techniques pour les hébergeurs et les développeurs. Intéressant, on apprend ainsi que les serveurs souhaitant se joindre au réseau devront disposer de 20 To d’espace disque, de 4 Go de mémoire vive et d’au moins 1 Gbps de bande passant. Le tout sous Linux, évidemment, parce que c’est quand même plus drôle comme ça. Pour les développeurs, en revanche, on dispose de moins d’informations, la page dédiée se contente ainsi d’afficher un formulaire pour leur permettre de contacter Kim Dotcom et son équipe.

Pour finir et pour ceux qui n’ont pas suivi, on peut également préciser que Me.ga sera lancé le 19 janvier 2013, soit dans pas très longtemps.

MAJ : Techcrunch a dévoilé le prix des abonnements premium que proposera Mega. Retrouvez-les dans cet article.

Mots-clés megauploadweb