Me revoilà !

Bon, bah après deux machines à laver, une tonne de meubles en tout genre et une bonne cinquantaine de cartons, me revoilà parmi vous. Oui et autant dire que je n’ai vraiment pas eu le temps de m’ennuyer, hein. Comme quoi, un déménagement, il n’y a rien de mieux pour s’occuper. Enfin si, des enfants, mais c’est là un autre sujet.

Bref, me voilà donc installé dans ce chouette duplex de bourgeois (payé bien entendu avec les milliers d’euros que je gagne chaque mois chez adSense), avec la chérie, les gamines, le chat, les trois ordinateurs et… une Freebox qui fonctionne. Faut bien l’avouer, même si les gars de chez Free m’ont un peu déçu avec l’histoire des 60 euros de frais de résiliation, ils ont quand même bien assuré avec la procédure de déménagement.

D’ailleurs, pour tout vous dire, je l’avais lancé un vendredi et le mardi d’après ça fonctionnait déjà. Bon, par contre, le truc chiant, c’est que je ne peux pas accéder au paramétrage de mon compte et donc pas de téléphone ni de WiFi à la maison. Pas glop, quand même, mais il paraît que c’est normal.

Et le plus drôle c’est que l’actualité web ne m’a pas attendu. Oui et quand vous vous connectez à votre Reader et que vous voyez que 9.874 articles vous attendent, autant dire que vous remerciez les mecs de chez Google d’avoir inventé le fameux bouton “Tout marquer comme lu”. En même temps, sur tous les  articles non lus, il devait y en avoir au moins 3.000 ou 4.000 qui parlait de l’iPhone HD / 4G donc ce n’est pas une grande perte…

Cela dit, même si je suis dans le coin, je risque de ne pas être forcément super top présent sur le blog, hein… Non parce que bon, déménager, c’est bien, mais emménager c’est quand même mieux. Et avec toute la paperasse que je dois régler (genre on ne peut pas changer son adresse pro à l’URSSAF par téléphone ?!) et tous les cartons à vider, je risque d’être un peu plus à la ramasse que d’habitude.

Sans compter les bières que je vais devoir m’enfiler sur ma terrasse de nantis, bien entendu, et juste parce qu’il fait super beau et que je suis content d’avoir quitté mon 33 m2. Yep, et j’arrive même à me perdre chez moi, maintenant, c’est vraiment trop de la balle comme les jeunes y disent.

Bon, sinon, c’est cool de vous revoir.