Mediatek s’intéresse déjà de près à la 6G

Pendant que le monde découvre la 5G, Mediatek s’intéresse déjà largement au futur. Dans sa publication récente intitulée « 6G Vision Whitepaper », l’entreprise partage sa conception de la 6G.

Les recherches avancent vite chez Mediatek. Alors que la 5G commence à peine à se vulgariser, le géant taïwanais de la technologie prend une longueur d’avance en publiant un papier pour le moins étonnant : « 6G Vision Whitepaper ».

Jan 12, 2020 San Jose / CA / USA – Close up of MediaTek sign at their headquarters in Silicon Valley; MediaTek Inc. is a Taiwanese fabless semiconductor company

Accessible en ligne sur le site de l’entreprise, ce document évalue le calendrier, les principales tendances technologiques et les facteurs de mise en oeuvre du futur réseau 6G.

Mediatek exprime sa vision de la 6G en trois lettres : « SOC »

« S » pour Simplexité. Pour le fondeur, il faut se focaliser davantage sur l’efficacité, en simplifiant les conceptions traditionnelles, et viser des performances système plus élevées. Dans un même temps, les études doivent être approfondies en matière de consommation énergétique, d’émission de carbone et de neutralité carbone.

« O » pour Optimisation, Mediatek insiste sur l’expérience utilisateur. Les systèmes 6G doivent, selon lui, être optimisés suivant trois axes principaux : l’architecture d’accès sans fil hétérogène, l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique. Les applications complexes nécessiteraient d’autre part une intégration transfrontalière.

« C » pour Convergence, l’entreprise indique dans son concept de fusion la prise en charge de l’accès pleine bande. Plusieurs autres fusions sont suggérées : équipements, nœuds de réseau, technologies d’accès sans fil, réseaux terrestres et non terrestres, etc.

Quelles seront les tendances technologiques de la 6G ?

Le 6G Vision Whitepaper de Mediatek énumère quelques points clés sur les tendances de la technologie 6G. La proposition débute par l’exploitation des nouvelles applications de communication comme la communication holographique et haptique avancée. Les experts citent également les services à distance avancés, les jumeaux numériques, etc.

Ensuite, la 6G atteindra un taux de transmission 10 à 100 fois supérieure à celui de la 5G, sans provoquer une latence. De nouveaux spectres seront introduits dans les bandes de fréquences 7-24 GHz et Sub-THz pour augmenter la bande passante totale (jusqu’à 50 GHz). Le futur réseau devra par ailleurs apporter des solutions par rapport aux coûts de déploiement des stations de base intérieures. Enfin, il faudra assurer une connectivité mondiale omniprésente et dans un même temps, veiller à l’amélioration des cas d’utilisation et des applications.

Selon les pronostics de Mediatek, la 6G devrait être opérationnelle vers 2029 ou 2030. Avant cela, il y aura bien entendu des travaux préliminaires de normalisation, réalisables en 2024 ou 2025, une première version de la spécification en 2027 ou 2028, ainsi que deux étapes d’évolution. Tout reste à faire, mais les scientifiques ne manquent pas de détermination pour révolutionner l’univers de la communication mobile. On leur souhaite bonne chance !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.