Mega Man Battle Network : les développeurs pas fermés sur des suites

Très prolifique dans la première partie des années 2000, la série des Mega Man Battle Network est quelque peu tombée dans l’oubli depuis. Quelque peu puisque sa communauté de fans ne serait définitivement pas contre un nouvel épisode. La question a d’ailleurs été posée aux développeurs historiques de la franchise.

Née en 2001 sur Game Boy Advance, où elle s’y sera épanouie plusieurs années, la franchise Mega Man Battle Network se différenciait sensiblement de la série originale par son aspect tactique. À partir du troisième épisode, et à la manière de Pokémon, plusieurs déclinaisons étaient proposées à chaque fois pour des portes-monnaies encore plus délestés.

Une Gameboy transparente

Crédits Pixabay

C’est en 2005 qu’est parue la dernière inscription de Mega Man Battle Network, avec un portage DS réservé au Japon en 2009. Depuis, les six volets ont été rendus disponibles sur la Console virtuelle de la Wii U, mais pour les fans attendant de l’inédit, l’os commence à perdre en goût.

Les développeurs de Mega Man Battle Network prudents quant à un retour

Tokyo TV a récemment eu l’occasion de s’entretenir avec plusieurs développeurs de la licence Battle Network, dont Kazuhiro Tsuchiya et Masakazu Eguchi, et parmi les questions posées, celles d’un éventuel retour de la série sur le devant de la scène.

Dans des propos rapportés par Rockman Corner, M. Tsuchiya n’a pas fermé la porte à des suites, tout en soulignant la difficulté de trouver l’environnement approprié :

« Chaque série a ses fans, et j’ai entendu beaucoup de voix appeler à des suites. Il n’y a pas de règle qui dit que nous ne ferons pas de suites de tel ou tel jeu. Nous sommes toutefois fiers que Mega Man Battle Network ait proposé un contenu au top l’époque, et les idées superficielles ne sont pas la réponse aux voix avides. Pour faire une suite, nous aurions besoin d’idées et de préparations soignées, de sonder les tendances de l’époque, et de voir si le marché est suffisamment mûr… Nous avons besoin que tous ces facteurs soient parfaitement alignés de notre côté ».

Son collègue a lui aussi exclu de nouveaux jeux tant que les bonnes idées n’étaient pas trouvées :

« Il y a eu quelques aspects relatifs à ces jeux qui résultent de coïncidences, mais étant donné que l’on nous a dit que nous avions prédit l’avenir, ces jeux ont répondu aux attentes. Surmonter ces éléments n’est pas une tâche aisée. Nous devons surmonter notre imagination en répondant aux attentes. Si les conditions pour avoir ce niveau de confiance sont réunies, alors il pourrait y avoir une chance [d’avoir des suites] ».