Megaupload 2.0 marchera main dans la main avec Bitcoin

Kim Dotcom saura à la fin du mois s’il va être ou non extradé vers les Etats-Unis, pays où il encourt tout de même vingt ans de prison. La pression monte mais le roi des pirates semble être assez confiant. Optimiste, même. Preuve en est, il a évoqué longuement Megaupload 2.0 cette nuit, avec une véritable révélation à la clé : le service sera lié à Bitcoin. Intéressant, non ?

Ce n’est évidemment pas la première fois qu’il évoque son nouveau service sur Twitter. En réalité, il en parle pas mal depuis le mois dernier.

Bitcache Megaupload

Megaupload sera visiblement lié à Bitcoin, d’une manière ou d’une autre.

Résultat des courses, nous avons une idée assez nette, assez précise, de ce qu’il devrait proposer.

Megaupload sortira en début d’année prochaine

Pour commencer, Megaupload 2.0 basera son modèle économique sur du freemium. Par défaut, les internautes auront accès à 100 Go de stockage gratuits mais ils pourront souscrire à des offres dédiées pour augmenter leur stockage.

En outre, toutes les données seront chiffrées à la volée et personne ne sera ainsi en mesure de les intercepter. Ni lui, ni ses associés, ni les agences gouvernementales américaines. Des agences qu’il ne porte pas spécialement dans son coeur par ailleurs.

Là dessus, Megaupload 2.0 proposera aussi des fonctions de synchronisation avancées et il n’imposera en plus aucune limite en terme de vitesse de transfert. Comme un bonheur ne vient jamais seul, Kim Dotcom devrait être en mesure de récupérer une partie des comptes de son premier service et il a même l’intention d’en restaurer 100 millions pour commencer.

Quel est le rapport avec Bitcoin, alors ? En réalité, chaque transfert effectué sur Megaupload 2.0 sera associé à une micro-transaction en bitcoin. Il a d’ailleurs fait allusion à un service du nom de Bitcache dans son message.

Megaupload + Bitcoin = Bitcache

Un projet similaire existe déjà mais il n’a visiblement aucun lien avec notre ami à la langue bien pendue puisqu’il est lié à Drupal.

Interrogé par des internautes, Kim a également déclaré que personne n’utilisera un autre service de stockage dans le cloud après le lancement du Bitcache de Megaupload. Il conseille d’ailleurs aux internautes d’investir dès à présent dans la monnaie virtuelle, sans donner plus d’explications.

Non et il faudra malheureusement nous montrer patient avant de découvrir ce qu’il nous réserve puisque Megaupload 2.0 ne sera pas dévoilé avant le 20 janvier 2017, soit dans un peu plus de six mois.

En attendant, il a tout de même annoncé que son nouveau service sera proposé en marque blanche et qu’il pourra être utilisé avec n’importe quel nom de domaine tout en profitant des fonctions apportées par Bitcache. Ah, et il fera bien évidemment la part belle à la décentralisation pour éviter de connaître le même sort que son prédécesseur.