Megaupload : les fichiers risquent d’être supprimés

Megaupload rapportait beaucoup d’argent, c’est un fait. Mais ce qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’il en coûtait beaucoup aussi. Notamment en terme d’infrastructure et donc d’hébergement puisque la société dépensait quelque chose comme 9.000 $ par jour pour pouvoir maintenir son service de stockage de fichiers. Or justement, depuis l’arrestation de Kim Dotcom, tous les comptes de l’entreprise ont été gelés. Ce qui veut donc dire que Megaupload doit beaucoup, vraiment beaucoup, d’argent à son hébergeur. Et s’il ne paye pas, alors ce dernier risque tout simplement de tout supprimer. Ce qui veut donc aussi dire que nous allons perdre nos données dans l’histoire.

Megaupload : les fichiers risquent d'être supprimés

Megaupload, c’était une entreprise florissante, certes, mais c’était aussi 25 péraoctets de données stockées sur des serveurs appartenant à un prestataire spécialisé du nom de Carpathia Hosting. Et pour stocker autant de données, c’est certain, il faut avoir un compte en banque bien garni et c’est donc plus de 9.000 $ que Megaupload devait verser chaque jour à son prestataire pour assurer la continuité de son service. Depuis la fermeture du service et le gel de ses comptes, l’entreprise ne peut plus rien payer, évidemment, mais les avocats chargé de la défense de Kim Dotcom et de ses associés avaient justement demandé à la justice américaine de débloquer des fonds afin de racheter les serveurs de l’hébergeur.

Et le tribunal vient justement de trancher. Sa réponse est plutôt claire, il a tout simplement refusé de débloquer les fonds. Ce qui veut donc dire que Megaupload ne va pas pouvoir payer ses factures. En d’autres termes, il y a donc de fortes chances que l’hébergeur en question décide tout simplement de faire table rase du passé et de remettre à zéro les serveurs concernés, supprimant par la même occasion tous les fichiers et toutes les données qui étaient stockés dessus.

Pour le moment, aucune décision n’a encore été prise, forcément, mais l’affaire ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices.

Mots-clés megauploadweb