Voici les meilleurs endroits pour chercher des OVNIs aux États-Unis selon les chercheurs

Depuis des décennies, les ovnis fascinent et intriguent le public. Si la nature de ces phénomènes aériens non identifiés reste un mystère, une nouvelle étude de l’Université d’Utah apporte un éclairage sur les endroits où ils sont le plus susceptibles d’être observés.

Voici les meilleurs endroits pour chercher des OVNIs aux États-Unis selon les chercheurs

L’analyse de près de 100 000 rapports d’OVNIs entre 2001 et 2020 révèle une concentration frappante dans les États de l’ouest des États-Unis. Washington, Nevada et Nouveau-Mexique se distinguent comme des points chauds, avec des conditions favorables à l’observation de ces phénomènes mystérieux.

L’étude a été initialement publiée dans Scientific Reports.

Quelques facteurs clés

L’un des facteurs clés serait la pollution lumineuse. Le ciel plus sombre de l’ouest offrait une meilleure visibilité pour observer les objets célestes, augmentant ainsi les chances de repérer des OVNIs.

L’étude souligne également l’importance de la population locale. Les habitants des régions rurales et des zones de loisirs en plein air ont tendance à passer plus de temps à regarder le ciel, ce qui augmente les chances de voir des OVNIs.

L’ouest des États-Unis est également marqué par une histoire riche en observation d’ovnis. La Zone 51 et Roswell, au Nouveau-Mexique, sont des sites légendaires qui attirent les passionnés d’ovnis et contribuent à l’intérêt pour le sujet dans la région.

L’environnement local comme facteur déterminant

L’étude va plus loin en analysant l’influence de l’environnement local sur les observations d’OVNIs. Deux conditions principales sont prises en compte :

  • Le potentiel de vue du ciel: La couverture nuageuse et la pollution lumineuse sont des facteurs importants qui affectent la visibilité des objets célestes.
  • Le potentiel de présence d’objets dans le ciel: La proximité d’aéroports et de bases militaires peut augmenter la probabilité d’observer des avions et des drones, qui peuvent être confondus avec des UAPs.

LIRE AUSSI : Des astronomes ukrainiens ont aperçu des OVNIs dans le ciel de Kiev

Vers une meilleure compréhension des OVNIs

L’analyse de ces données permet de mieux comprendre les biais et les facteurs qui influencent les observations d’OVNIs. Cette nouvelle carte constitue ainsi un outil précieux pour distinguer les phénomènes réels des technologies mal identifiées.

L’étude de l’Université d’Utah est une étape importante dans la compréhension des OVNIs. Elle souligne la nécessité d’une collaboration plus importante entre les scientifiques, les autorités et le public pour collecter des données fiables et mener des recherches approfondies sur ce phénomène fascinant.

SOURCE : SCIENCEALERT

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.