MekaMon, le robot à réalité augmentée pilotable depuis le smartphone

Reach Robotics a récemment présenté un nouveau robot avant-gardiste, un robot axé sur la réalité augmentée et disponible à la vente depuis quelques semaines dans les Apple Stores et chez plusieurs revendeurs spécialisés, pour un prix assez élevé en revanche.

Baptisé « MekaMon », ce robot à quatre pattes peut être contrôlé à distance avec un smartphone. Le concept est pratique et l’appareil est peu encombrant. Ses capacités et fonctionnalités ont été conçues pour répondre aux attentes des joueurs. C’est une technologie que les enfants ne manqueront pas d’adopter.

Mekamon

MekaMon est disponible en noir et blanc pour 640 euros. Préparez votre portefeuille parce que vos enfants vont sûrement le réclamer pour Noël.

Les caractéristiques de MekaMon

MekaMon est un petit robot évolutif et personnalisable. Il est livré avec des jambes, des boucliers et des armes.

Il est également équipé de capteurs infrarouges lui permettant d’évaluer la distance et l’emplacement de ses adversaires dans le but de les suivre et de les attaquer avec plus de précision et de rapidité.

Le robot peut également se retourner sur son dos et se stabiliser rapidement. Il pèse 2.2 livres avec une dimension de 11,8 x 11,8 x 5,9 pouces. Son propriétaire peut le connecter avec son smartphone grâce au Bluetooth mais il est également possible de se servir des signaux infrarouges.

Un robot doté d’une histoire

MekaMon a une histoire. Elle se déroule en 2076. Les extraterrestres ont envahi la planète Terre, les humains ont donc lutté avec des robots de combat. Mis à part les modes arcade et bataille avec des amis, il est donc également possible de passer en mode histoire avec le petit robot de combat.

Il est compatible avec iOS et Android et utilise les caméras des smartphones ainsi que ses capteurs infrarouges. Vous devez donc regarder à travers l’écran de votre smartphone pour guider votre MekaMon. Reach Robotics a indiqué que d’autres add-ons seront bientôt disponibles sur MekaMon.com. Le constructeur a en effet opté pour une architecture modulaire et évolutive.

Il n’y a qu’un seul problème avec ce robot : son autonomie est très limitée. Sa batterie doit être rechargée après seulement une heure de jeu.

Crédits Photo

Mots-clés robotiquerobots