Même lorsqu’il est Clark Kent, Superman est un héros

Aussi étonnant que cela puisse paraître, les habitants de Metropolis sont incapables de distinguer Clark Kent de Superman. Pourtant, il s’agit de la même personne : une petite mèche et une paire de lunettes suffisent à cacher son identité de superhéros. Et si Superman sauve souvent le monde, il lui arrive également d’être héroïque en tant que civil. C’est ce que nous a appris une nouvelle aventure vécue par l’emblématique de la Justice League. Alors que Clark Kent fait ses emplettes, l’épicerie est braquée par un jeune homme armé.

Clark Kent décide donc d’agir, prouvant que tous les héros ne portent pas de costume !

Superman dans Justice League
Crédit : Warner Bros.

A lire aussi : Supergirl utilise la faiblesse de Superman pour… être ivre

Attention. Les lignes à suivre révèlent des moments clés de Superman : Red and Blue #5 de DC Comics.

Clark Kent est un héros, même sans être Superman

C’est dans Red and Blue #5 que Clark Kent prouve qu’il peut être héroïque dans la vie de tous les jours en tant que civil. Alors que le journaliste se trouve à l’épicerie, un jeune homme armé braque les lieux. Plutôt qu’aller se cacher pour enfiler son costume comme toujours, Clark Kent décide de laisser Superman au placard.

Clark Kent fait donc face à un individu armé mais garde son calme pour éviter les blessés. Malgré un homme armé braquant la caisse, le journaliste n’utilise pas la force et désamorce la situation. Il révèle au cambrioleur (avec sa vision à rayon X) qu’une balle est bloquée dans la chambre et qu’appuyer sur la gâchette risque de lui faire perdre un doigt. Clark Kent lui dit alors qu’il peut simplement partir, libre, mais ne doit jamais recommencer.

Avec son calme et son assurance, Clark Kent a pu convaincre le voleur de partir sans que la situation ne dégénère. L’empathie dont fait preuve le journaliste dans cette scène est tout le propos de l’arc. Superman est toujours présent, même dans la vie quotidienne.

Le plus amusant reste que Clark Kent reçoit une peluche de Superman en guise de remerciement. Une récompense que le journaliste accepte avec le sourire et surprise ! Pourtant, il lui suffirait de retirer ses lunettes et enfiler le costume pour dévoiler son identité… Mais l’homme préfère l’anonymat !