Mercedes dévoile l’AMG Project One, la F1 de tous les jours

Mercedes vient de dévoiler au Salon de l’Automobile de Francfort une incroyable hypercar, l’AMG Project One. Pour ses 50 ans, le préparateur devenu spécialiste sportif de la marque allemande propose un concept digne d’une F1… mais pour la route cette fois-ci.

Ses lignes effilées à l’aérodynamique poussée pourront faire penser à certaines McLaren. Une coupe impressionnante, avec des prises d’air surdimensionnées qui annoncent la couleur.

Des artifices aérodynamiques poussés et véritablement issus de la F1, en témoigne la prise d’air sur le toit et cette « épine dorsale » dans son prolongement, qui ne se voient que sur les circuits.

Un avion de chasse sur nos routes

Il sera bientôt possible de croiser sur nos routes ces artifices exceptionnels puisque 300 modèles seront produits pour être livrés en 2019. Accrochez-vous, pour vous offrir un exemplaire, il faudra débourser la somme astronomique de… 2,2 millions d’euros ! Une broutille.

Et c’est déjà trop tard, car tous les exemplaires ont déjà trouvé preneurs. En attendant, le Salon pourra être l’occasion pour vous d’admirer de plus près l’aileron longitudinal, les immenses sorties d’air sur le capot, l’aileron arrière, la sortie d’échappement centrale arrondie, et le détail de toutes les ailettes et autres équipements ajustables pour offrir un excellent appui.

Cette ambiance course se poursuit à l’intérieur. Le tableau de bord et les sièges baquets font partie intégrante de l’architecture monocoque en fibre de carbone. Les compteurs sont remplacés par trois écrans, l’un pour l’instrumentation digitale, l’autre en tant qu’écran central, et le dernier sert de rétroviseur intérieur grâce à une caméra située à l’arrière du véhicule.

Un petit volant fait face au pilote conducteur, avec une multitude de commandes, exactement comme dans une Formule 1. Sa position ainsi que celle du pédalier sont réglables pour convenir à tous les gabarits.

Plus de 1000 chevaux au total !

Derrière les passagers se cache le moteur en position centrale arrière. Surprise, il s’agit d’un moteur V6 de petite cylindrée, 1,6L seulement, une cylindrée que l’on peut retrouver dans certaines citadines. Mais il est issu des F1 Mercedes actuelles et offre la bagatelle de 670 chevaux.

Il est associé à une boîte automatique à huit rapports avec palettes au volant. Il pourra atteindre le régime fou de 11 000 tours/minute, et sera aidé par quatre moteurs électriques, un dédié au turbo, un directement au moteur, et un pour entraîner chaque roue avant.

Au total, le bolide offre plus de 1000 chevaux. Ce qui lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 2,5 secondes, atteindre 200 km/h en 6 secondes et dépasser les 350 km/h en vitesse de pointe. Cette hybridation lui permettra de rouler en tout électrique pendant au moins 25 kilomètres et d’offrir un bilan énergétique inédit pour un véhicule essence d’une telle puissance.

Peut-être qu’une série spéciale sera proposée à l’avenir, avec un prix encore plus mirobolant…

Crédits images : Mercedes