Mes séries du mois de novembre

Quoi de mieux qu’une bonne série pour s’occuper durant les longues soirées d’hiver ? Pas grand chose, bien sûr, mais il est parfois difficile de trouver chaussure à son pied. Il faut dire aussi que le choix ne manque pas, loin de là. Et justement, si vous vous sentez un peu perdu alors voici ma sélection personnelle, pour le mois de novembre.

Avant d’aller plus loin, il faut bien préciser que cet article n’a absolument pas pour vocation à vous présenter toutes les dernières séries du moment. Du tout ! L’idée, en fait, c’est plutôt de partager avec vous ce qui m’a tapé dans l’oeil ces dernières semaines.

American Horror History

Qu’est ce que ça veut dire ? Tout simplement qu’il y aura des séries plus récentes que d’autres. Et il est préférable de bien garder cette idée en tête avant de poursuivre la lecture de cet articme.

Z Nation

Pour le coup, cette série est plutôt récente alors il est possible que vous ne la connaissiez pas.

S’il fallait la présenter en quelques mots, on pourrait dire qu’il s’agit d’une alternative plutôt musclée à The Walking Dead. A la base, le scénario est un peu pareil et on suit ainsi les aventures d’un groupe de survivants qui doit faire face à une invasion de zombies.

Toutefois, et contrairement à la série inspirée par l’oeuvre de Kirkman, l’action se déroule plusieurs années après le cataclysme et cela change finalement pas mal de choses parce que nos héros ont l’habitude des mangeurs de cervelles. Ils ont donc appris à vivre avec eux. Sinon, pour l’histoire, et bien je ne vais pas trop vous en dire mais sachez simplement qu’ils ont pour mission d’escorter le seul homme immunisé contre ce terrible fléau.

Autrement dit, ils tiennent le sort de l’humanité entre leurs mains. C’te pression.

Quoi qu’il en soit, j’ai beaucoup accroché aux personnages et à la trame scénaristique globale. Z Nation se focalise davantage sur les survivants que sur les zombies et c’est plutôt une bonne chose, mais si on a droit à quelques gerbes de sang de temps à autres.

The Knick

C’est sans aucun doute une des plus grosse claques télévisuelles de ces dernières années. A mes yeux, du moins.

A la base, l’histoire est plutôt simple. La série se focalise effectivement sur le personnel d’un hôpital du vingtième siècle. Le truc, c’est qu’on est très loin d’un Urgences ou d’un Grey’s Anatomy, et ce pour une raison assez évidente : la médecine moderne n’en est qu’à ses premiers balbutiements. Oui, et c’est justement ça qui est fascinant.

Là dessus, et bien nous avons aussi droit à des personnages super convaincants (Clive Owen est juste magique) et à une bande-son très typée électro. Sinon, les décors et la scénographie sont super convaincantes, et on a vraiment l’impression de voyager dans le temps.

Attention cependant car certains épisodes sont assez… durs.

Sons of Anarchy

Je sais que cette série n’est pas toute jeune, mais je l’ai découverte sur le tard.

En réalité, la première fois que je suis tombé sur un épisode, c’était l’année dernière. Ma fille avait quelques jours, elle ne voulait pas dormir et je l’ai prise sur moi pour la calmer, et aussi pour faire souffler la maman. Là, en zappant, je suis tombé sur le troisième ou quatrième épisode de la deuxième saison. Et vous savez quoi ? Ma fille s’est endormie, bercée par les grognements de Jax.

Depuis, Netflix est passé par là et j’ai commencé la première saison au début du mois. Je suis complètement tombé amoureux de cette série.

Si vous ne la connaissez pas encore, on peut prendre le temps de rappeler brièvement son histoire. En gros, elle se focalise sur une bande de motards qui verse allègrement dans les opérations clandestines. Le truc, c’est que ce ne sont pas de simples malfrats, ils veulent aussi protéger leur ville et ils sont prêts à tout pour parvenir à leurs fins. Et même à tuer, si vous voulez tout savoir.

Bon, par contre, autant vous prévenir de suite : il y a de la drogue et du sexe. On ne peut pas non plus dire que nos héros soient très respectueux de la femme.

Voilà, c’est tout pour le moment. J’ai aussi commencé Gotham et American Horror History mais je n’ai pas assez de recul pour juger alors je vous en parlerai peut-être le mois prochain. Sinon, eh bien j’ai aussi du mal à accrocher à la nouvelle saison de Doctor Who, un peu comme si je n’arrivais pas à rentrer dedans. Bon, en même temps, c’est pas évident d’être opérationnel sur tous les fronts, hein.

Voilà, j’espère que ça vous a plu. Si vous avez des conseils, ou des suggestions, et bien les commentaires sont là pour ça. En attendant le prochain billet sur le sujet, qui sortira le mois prochain si tout va bien.

Mots-clés the walking dead