Twitter revient en arrière pour les messages privés

Twitter a mis en place en octobre une nouveauté intéressante sur nos comptes, et plus précisément une option permettant d’activer la réception de messages privés envoyés par des gens que nous ne connaissons pas, que nous ne suivons pas. Plutôt sympathique, surtout pour ceux qui souhaitent rester à la fois joignables et accessibles en toute circonstance. Hier, en fin d’après-midi, la firme américaine est cependant revenue sur sa décision et cette jolie option a ainsi tiré sa révérence, sans même laisser un mot sur l’oreiller.

Rapide rappel des faits. A la base, pour que deux utilisateurs Twitter puissent échanger des messages privés, ils doivent nécessairement se suivre l’un l’autre. C’est comme ça depuis un moment maintenant mais le géant des réseaux sociaux a tout changé le mois dernier, en déployant sur certains comptes une option permettant d’ouvrir les vannes, tout simplement.

Messages privés Twitter

Une option simple, à activer dans les paramètres du compte, soit sur cette page : https://twitter.com/settings/account. Certains, comme moi, avaient même tenté l’aventure, pour le fun et parce qu’ils ont profondément confiance en la nature humaine (même celle des robots spammy).

Mais aujourd’hui, stupeur stupéfaction, tout a changé et Twitter a ainsi fait machine arrière en supprimant cette belle option de nos comptes. Comme ça, sans prévenir et sans même nous offrir un dernier baiser. Déprimant, complètement déprimant. La société, de son côté, ne s’est pas épanchée sur la question. Elle s’est ainsi contenté de renvoyer les journalistes venus s’enquérir de la disparition tragique de cette option vers un simple billet publié sur son blog officiel. Un billet qui explique simplement que le service teste de temps à autres de nouvelles fonctionnalités… sans pour autant toutes les retenir.

Il n’empêche qu’elle me manquera, la coquine, parce que c’était quand même très sympa de recevoir de temps à autre des messages de gens qu’on ne connait pas forcément.

Mots-clés twitterweb