Messenger : Face à une possible arnaque, les utilisateurs notifiés

Même si beaucoup savent se protéger contre les arnaques sur la toile, il reste une grosse frange d’utilisateurs peu au fait de potentielles fraudes sur les réseaux sociaux. Car avec la forte interactivité, n’importe qui peut être visé par une tentative. Facebook n’est pas épargné et tente de mettre en place des protections pour éviter que ses utilisateurs ne soient pris au piège. C’est du côté de sa messagerie ultra populaire, Messenger, que la société a décidé de déployer un nouvel outil comme nous le révèle Tech Advisor. Les utilisateurs seront notifiés lorsqu’un message paraît frauduleux, une tentative d’arnaque.

Un avertissement qui devrait éviter de nouvelles arnaques sur Messenger.

Crédits Pixabay

Une petite tentative pour Facebook de limiter les dégâts.

Premier pas de Facebook pour limiter les arnaques

Les arnaques sont très répandues sur Facebook, entre phishing, tentatives d’extorsion, le réseau social doit faire face à une vague sans précédent depuis le début du confinement du côté de sa messagerie Messenger. Pour faire face à cette nouvelle forme d’escroquerie, la société notifiera désormais avec un pop-up lorsqu’un utilisateur se trouvera potentiellement face à une arnaque. Le message d’avertissement apparaîtra au milieu de la conversation, pour que la personne soit toujours consciente qu’il s’agit là d’une possible tentative.

Facebook explique que l’usurpation d’identité est également visée par cette fonction, notamment lorsqu’un profil est copié sur celui d’un ami de la personne victime de la tentative d’arnaque. Les messages de personnes adultes à des mineurs seront notifiés pour protéger les plus fragiles sur Messenger.

L’algorithme est également capable de détecter lorsque le sujet de l’argent est mis sur la table. Tous les ans, il reste des milliers de personnes, fragiles ou peu renseignées, victimes de telles pratiques. Le chantage à la webcam est également très répandu, comme l’expliquent les derniers chiffres du gouvernement français.

Bien évidemment, ce nouvel outil ne mettra sûrement pas fin définitivement aux arnaques sur Messenger. Mais Facebook s’engage progressivement dans le développement de fonctionnalités pour limiter les dégâts. L’éducation et la prévention face aux arnaques sur la toile reste la meilleure solution pour éviter d’être touché par de tels procédés.

Mots-clés facebookmessenger