Metal Gear Solid : Le réalisateur du film fait le point sur son projet maudit

Metal Gear Solid, crée par Hideo Kojima, n’a jamais caché sa grande inspiration cinématographique. Il faut dire que son créateur est un grand cinéphile, et aura notamment recruté des acteurs talentueux pour son Death Stranding : Mads Mikkelsen, Léa Seydoux, Norman Reedus… Et celui qui a évoqué la suite de son studio a adoubé le cinéaste Jordan Vogt-Roberts pour adapter Metal Gear Solid. Malheureusement, ce long-métrage a tout du projet maudit avec une production débutée voilà six ans qui peine à avancer. Et aujourd’hui, Jordan Vogt-Roberts nous donne des nouvelles de son adaptation.

Et, comme prévu, il est toujours difficile pour lui d’adapter Metal Gear Solid.

Crédit : Kojima Productions/Konami

Sans oublier que la pandémie de Covid-19 n’a pas rendu les choses faciles pour le réalisateur.

Un projet qui peine à avancer

Les adaptations cinématographiques de jeux vidéo semblent de nouveau à la mode. Après le succès de Sonic, dont un nouvel épisode est prévu, c’est un film Silent Hill (le troisième), qui est au programme. Côté séries télévisées, HBO a officialisé The Last of Us, dont le doubleur de Joël a donné son avis sur l’acteur idéal pour incarner son personnage. Pourtant, il reste des projets qui, malgré un vrai potentiel, patinent. C’est le cas du Metal Gear Solid de Jordan Vogt-Roberts, que l’homme a évoqué lors d’un talk-show.

Le cinéaste explique considérer ce projet comme sa progéniture et bosser dessus depuis six ans, voulant en faire quelque chose de “disruptif, punk rock, qui respectera Metal Gear et l’esprit de Kojima-san“. Jordan Vogt-Roberts promet de se battre tous les jours pour concrétiser ce projet qu’il admet “difficile“. Le cinéaste explique que “faire un film à Hollywood, c’est difficile. Arriver à monter un projet comme Metal Gear Solid, avec un univers si riche, l’est encore plus“, avant de poursuivre tenter d’obtenir un gros budget pour créer quelque chose de grand, pour une version qui ne serait pas “édulcorée“.

Malheureusement, la pandémie de Covid-19 est passée par là, rendant toujours plus compliqué un tel projet. Jordan Vogt-Roberts estime qu’il y a un an, il s’imaginait tourner le film à l’heure actuelle. L’homme, lucide, explique que le virus “a tout changé“. Pour conclure, le réalisateur explique “je ne sais pas du tout quand nous pourrons tourner. Mais je vais me battre pour ce film, tous les jours“.

Optimiste, Jordan Vogt-Roberts espère toujours… créer une série Metal Gear Solid, parallèle au film.