Métavers : Nvidia étend la Bêta d’Omniverse au public

Nvidia a décidé d’étendre la version bêta de sa plateforme Omniverse au public. L’annonce a été faite ce mardi 9 novembre par Jensen Huang, PDG de la société. Ceci, en marge de l’ouverture de la conférence d’automne de Nvidia sur les technologies graphiques de 2021. L’événement qui se tient virtuellement prendra fin le 11 novembre.

Nvidia Omniverse : qu’est-ce que c’est ?

Nvidia Omniverse est une plateforme qui permet aux concepteurs, artistes et autres professionnels de collaborer en temps réel dans un monde virtuel partagé – un monde intégrant des jumeaux numériques. La version bêta de la plateforme, sortie en décembre 2020, a été téléchargée par plus de 70 000 créateurs. Sur le long terme, la compagnie espère atteindre 40 millions de designers 3D.

“Nous disposons à présent de la technologie nécessaire pour créer de nouveaux mondes en 3D ou modéliser notre monde physique”, a affirmé Jensen Huang, qui est l’un des fondateurs de Nvidia, en annonçant l’expansion de la plateforme.

Outre l’expansion de Nvidia Omniverse, M. Huang a révélé le déploiement d’un certain nombre de produits auxiliaires. Il s’agit notamment de Omniverse Avatar et de Omniverse Replicator.

En détails, Omniverse Avatar est un générateur d’avatars interactifs dotés d’intelligence artificielle. Ces avatars, selon la démonstration de M. Huang, pourraient être les assistants virtuels du futur. En ce qui concerne Omniverse Replicator, c’est un moteur de génération de données synthétiques. Il produit des données 3D et 4D qui peuvent servir à accélérer l’apprentissage des réseaux neuronaux profonds, à savoir les robots.

Il faut souligner que l’initiative du géant américain spécialisé, notamment, dans la fabrication de microprocesseurs s’intègre à son ambition d’être l’un des pionniers du métavers. Nvidia n’est d’ailleurs pas la seule compagnie à nourrir cette ambition. En effet, d’autres tels que Meta (compagnie mère de Facebook), Microsoft, Roblox, ou encore Niantic comptent également surfer sur cette vague.

A la découverte du métavers

Le métavers, qui selon certains est l’internet du futur, est un environnement 3D partagé. On peut, grâce à des avatars d’IA, y faire des affaires, jouer, entretenir des amitiés, etc. Cette technologie est fondée sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée. 

“Le métavers arrive. Les mondes futurs seront photoréalistes, obéiront ou non aux lois de la physique, et seront habités par des avatars humains et des êtres d’IA”, a déclaré Huang durant son discours.

L’enthousiasme du dirigeant semble partagé par plusieurs compagnies qui collaborent déjà avec Nvidia sur divers projets. 

BMW, par exemple, utilise Nvidia Omniverse pour créer des usines virtuelles avant leur construction dans le monde réel. D’autres, tels qu’Ericsson, Foster + Partners, et WPP l’utilisent aussi.