Microsoft a vraiment besoin d’un Surface Phone

Microsoft vient de dévoiler quelques chiffres au sujet de sa plateforme mobile et ces derniers sont loin d’être encourageants. C’est même tout le contraire car la firme a vendu seulement 4,5 millions de Lumia lors du dernier trimestre fiscal, et ce malgré le lancement du 550, du 950 et du 950 XL. Pas de doute, la marque a vraiment besoin d’un Surface Phone.

Les jours des Lumia sont-ils comptés ? C’est difficile à dire mais la division mobile de la marque américaine ne se porte vraiment pas bien et il suffit de jeter un oeil sur les derniers chiffres publiés par ses soins pour s’en rendre compte.

Besoin Surface Phone

Microsoft a vraiment besoin d’un Surface Phone, cela ne fait plus aucun doute.

Comme évoqué un peu plus haut, Microsoft n’a vendu que 4,5 millions d’unités sur le dernier trimestre fiscal.

Ca sent (un peu) le sapin pour les Lumia

C’est peu, et encore plus lorsqu’on compare ces résultats à ceux de la concurrence. Sur la même période, Samsung a écoulé pas moins de 81,3 millions de mobiles et Apple n’est pas en reste avec 74,8 millions d’unités vendus.

Même chose du côté de Huawei et de Lenovo-Motorola qui ont vendu respectivement 32 et 20 millions de terminaux sur le même laps de temps.

Si on compare ces résultats à ceux de l’année précédente, alors on se retrouve avec une chute de 57% entre 2014 et 2015. La France s’en tire cependant un peu mieux que les autres pays, comme le prouve la dernière étude menée par Kantar.

Tout n’est cependant par rose pour autant car la plateforme est tout de même passée de 11,6% de parts de marché à 8,7% en l’espace de seulement un an.

iOS a aussi enregistré une légère baisse sur le territoire, passant de 22,9% à 20,5% de parts de marché. Android se porte plutôt bien en revanche puisque la plateforme est passée de 64,8% à 69,9% de parts de marché en l’espace de seulement douze mois.

Microsoft a besoin d’un Surface Phone !

Qu’est ce qui explique une telle chute ? C’est difficile à dire mais il ne faut pas perdre de vue que Windows Phone a vécu replié sur lui-même pendant très longtemps. Trop longtemps, même. Steve Ballmer et Stephen Elop n’ont peut-être pas eu la bonne démarche.

L’arrivée de Satya Nadella à la tête de l’entreprise a changé pas mal de chose, c’est vrai, mais il doit aussi composer avec un lourd passif et il lui faudra sans doute du temps pour renverser la tendance.

Une chose est sûre en tout cas, les consommateurs ont besoin de changement et ils ont surtout besoin d’un terminal qui les surprendra et qui proposera des choses que les autres smartphones ne peuvent pas proposer.

En terme de fonctionnalités, Windows 10 Mobile n’a pas grand chose à envier à la concurrence, c’est un fait, mais il manque tout de même un vrai vaisseau amiral au catalogue de Microsoft. Le Lumia 950 et le Lumia 950 XL ont de nombreuses qualités, mais leurs finitions sont un peu en retrait face à ce que propose la concurrence et un téléphone héritant des lignes et des matériaux des produits de la gamme Surface pourrait permettre à Microsoft d’offrir une réelle alternative aux iPhone et à tous les autres flagships du marché.