Microsoft abandonne Silverlight au profit du HTML 5

Alors ça, pour une nouvelle… A la base, Silverlight était censé concurrencer Flash. Sauf que la technologie n’a jamais vraiment décollé et qu’elle n’a pas rencontré le succès escompté. Et depuis, le HTML 5 a débarqué avec ses gros souliers. Résultat des courses, si Microsoft ne tirera pas un trait définitif sur sa technologie, la firme compte s’investir surtout sur la nouvelle version de l’un des langages les plus répandus au monde. Et on ne va sans doute pas le leur reprocher.

Forcément, c’est un gros pavé dans la mare. D’autant plus que la Pomme clame aussi à qui veut l’entendre que les technologies comme le Flash ne sont plus adaptées et qu’il est indispensable de faire du HTML 5 le nouveau standard universel du monde tout entier. Bien entendu, derrières ces beaux discours se cache une autre réalité, à savoir qu’Apple et Adobe ne peuvent franchement plus se sentir et que cela ne date pas d’hier.

Ce qui est plutôt surprenant, finalement, c’est que Microsoft vienne se placer aux côtés de la firme de Cupertino. En mettant de côté Silverlight et en s’intéressant d’un peu plus près au HTML 5, elle joue finalement son jeu. Rappelons tout de même que les deux firmes se rapprochent depuis un moment pour faire front contre Google et contre son « presque monopole ». Ce qui donne une toute nouvelle dimension au célèbre proverbe…

Les ennemis de mes ennemis sont forcément mes amis.

D’un certain sens, on ne manquera pas de remarquer qu’il s’agit là d’un conflit générationnel de base. Microsoft et Apple sont de vieilles firmes, présentes sur le marché depuis un bon moment et qui doivent voir d’un mauvais oeil l’arrivée tonitruante de ces nouvelles boites qui ravagent tout sur leur passage et qui sont parvenues à engranger des milliards de bénéfices en quelques années.

Via (Crédits Photo)