Web

Microsoft adopte les idées de la Coalition for App Fairness, dénonçant le monopole d’Apple

Le monopole d’Apple est dans le viseur de nombreuses entreprises, Epic Games en tête. La firme de Cupertino est accusée de position dominante, à cause de son App Store. Car sur iOS, il s’agit de la seule boutique en ligne disponible, les autres étant interdites. Ainsi, les développeurs ont l’obligation de s’acquitter d’une commission de 30% imposée par Apple. D’autres ne peuvent tout simplement pas proposer certains services, comme l’Epic Games Store pour Epic, ou xCloud pour Microsoft, plate-forme de cloud gaming lancé avec 150 jeux. Et c’est justement la firme fondée par Bill Gates qui fait aujourd’hui parler.

Microsoft a expliqué rejoindre les idées de la Coalition for App Fairness.

Crédits Pixabay

Une coalition regroupant plusieurs sociétés dénonçant le monopole d’Apple, comme Epic Games, Tinder ou Spotify.

Microsoft appuie les idées de la Coalition for App Fairness

La Coalition for App Fairness a été créée pour dénoncer le monopole d’Apple et sa commission de 30% obligatoire sur l’App Store, unique boutique virtuelle autorisée sur iOS. Un combat que Microsoft a décidé de rejoindre, annonçant adopter les 10 points de cette coalition. Ainsi, le géant étasunien explique “adopter ces principes” pour “permettre le choix, s’assurer de l’équité et permettre l’innovation sur Windows 10, notre plate-forme populaire, et notre équipe Microsoft Store sur Windows 10“.

Microsoft confirme sa philosophie, expliquant refuser d’interdire les autres boutiques virtuelles concurrentes, a contrario d’Apple qui a décidé de toutes les bloquer. La société étasunienne évoque également la commission de 30% de la firme de Cupertino, expliquant que son store “facturera des frais raisonnables“. Pour Windows, cette position est nécessaire pour assurer une bonne concurrence.

Epic Games reçoit donc un énorme soutien de la part de Microsoft, qui fait figure de good guy dans le milieu de la tech depuis plusieurs années. La société derrière Fortnite, qui prépare Halloween sur le Battle Royale, dénonce le monopole d’Apple sur iOS.

A terme, nul doute qu’Epic Games souhaite être gagnant dans cette bataille judiciaire pour se passer des 30% de commission mais surtout pouvoir proposer sa propre boutique virtuelle, l’Epic Games Store. Même chose pour Microsoft, qui pourrait également permettre l’accès à son service de cloud gaming, xCloud, sur iOS.