Microsoft apporte une solution pour remédier aux bugs qui ont résulté de la mise à jour récente de Windows

La mise à jour de Windows qui est sortie la semaine dernière est défaillante. Elle devait au départ tenir à jour le système d’exploitation Windows 11 et 10, et apporter des correctifs sur les éditeurs de méthode d’entrée japonais. Cependant, des bugs sont apparus, ce qui a causé plusieurs désagréments à de nombreux utilisateurs. La majorité a même été contrainte d’annuler la mise à jour, en laissant leur système sans protection.

Microsoft vient de sortir une mise à jour corrective. Elle permettra de résoudre les problèmes liés à la connectivité VPN, les redémarrages des contrôleurs rencontrés par le serveur de Windows, ainsi que ceux liés aux montages des supports amovibles. La nouvelle mise à jour est désormais disponible à partir de Microsoft update, ou d’une manière facultative via Windows Update.

microsoft
©marcolavagnini/123RF.COM

Quels sont les inconvénients rencontrés par les utilisateurs lors de la première mise à jour ?

Les utilisateurs de Microsoft ont été confrontés à plusieurs bugs suite à la première mise à jour. Windows Server 2012 ne fonctionnait plus et redémarrait constamment sans pour autant apporter une solution quelconque. D’autre part, les clients n’avaient plus accès à VPN et certains disques changeaient de format et devenaient inutilisables. Sans retour rapide de Microsoft, les usagers auraient pu croire que leurs disques étaient défectueux.

Le nouveau bug transformait les disques externes en format ReFS. Un format qui n’était pas pris en compte par Windows. Un des grands soucis de la nouvelle mise à jour est le fait que pour résoudre le problème, il fallait passer par celui qui était défaillant afin d’avoir accès à la version corrective, ce qui a suscité pas mal de frustration chez les utilisateurs.

La dernière mise à jour hors bande est à présent disponible

Sortie depuis le 18 janvier, la mise à jour hors bande (OOB) est désormais disponible pour tous les administrateurs informatiques. Elle va notamment résoudre les problèmes de connectivité ainsi que les problèmes majeurs liés aux redémarrages sans fin et des disques amovibles externes. Les utilisateurs pourront mettre à jour leur système à travers le catalogue de Microsoft ou tout simplement via le Windows Server update.

Il faut noter que les usagers devront télécharger la mise à jour et l’installer manuellement dans certains cas de figure. Les correctifs sont déjà accessibles sous Windows 11 ou 10 en passant par le service de Windows update sur l’ordinateur. Cependant, aucune solution n’a été apportée pour résoudre le problème de Windows Server 2019.

source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.