Microsoft aurait de nouveaux Windows 10 sous le coude

Microsoft serait actuellement en train de travailler sur trois nouvelles versions de son dernier système d’exploitation : Windows 10 Pro, Windows 10 Pro N et Windows Server 2016 ServrRdsh. Pour une fois, l’information ne provient pas d’une source obscure, mais directement de la firme américaine.

L’éditeur a en effet placé des informations trahissant ses attentions dans le fichier pkeyconfig de la dernière version de son système, un fichier utilisé dans le cadre de l’activation du système.

Windows 10 Pro

Présent dans la version 16212 et donc dans une des builds adressées aux membres du programme Windows Insider, le fichier en question fait clairement allusion à ces trois nouvelles versions.

Windows 10 : trois éditions en vue

Comme si ce n’était pas suffisant, ces informations ont été complétées ensuite par la capture d’une présentation consacrée à Windows 10 Pro. Grâce à cette seconde fuite, nous avons notamment pu apprendre que cette édition s’accompagnera d’un mode baptisé “workstation”, un mode capable d’augmenter significativement la puissance de calcul d’un ordinateur.

Mais ce n’est pas tout, car cette présentation a également révélé que les nouvelles versions de Windows 10 seront capables de gérer pas moins de quatre processeurs différents au lieu des deux actuels, avec un maximum de 6 To de mémoire vive. Des configurations orientées serveurs, donc, et capables de gérer les processeurs Xeon ou Opteron.

En outre, elles devraient aussi s’accompagner d’une nouvelle version du système de fichier. Le ReFS, pour Resilient File System, viendrait ainsi remplacer le NTFS et il offrirait une meilleure tolérance aux pannes tout en étant en mesure de gérer des volumes de données plus importants.

Des versions pensées pour les entreprises

Autre avantage de taille, le ReFS serait aussi compatible avec le NTFS. Mieux, ces éditions intégreraient en plus le protocole SMBDirect afin de donner un coup de fouet aux transferts de données.

Windows 10 Pro et Windows 10 Pro N devraient être identiques en revanche et la seconde version serait ainsi tout simplement la version européenne du premier. Windows Server 2016 ServerRdsh pourrait pour sa part mettre l’accent sur la virtualisation afin de faciliter le déploiement des clients léger en entreprise.

Une chose est sûre en tout cas, Microsoft semble apprécier les déclinaisons. Ces trois versions viendront en effet compléter les autres éditions présentes au catalogue du constructeur, des éditions au nombre de onze.