Microsoft aussi sur la piste de l’ordinateur quantique

L’ordinateur quantique est considéré comme étant le futur de l’informatique. De nombreux chercheurs travaillent actuellement sur ce projet. L’équipe de recherches de la célèbre multinationale américaine d’informatique et de micro-informatique fondée par Bill Gates et Paul Allen, Microsoft Corporation, en fait partie. D’ailleurs, elle avance à grands pas sur son projet.

Microsoft a fait de l’informatique quantique une priorité pour ses recherches. La firme compte aller plus loin dans ce domaine. Le groupe américain souhaiterait maîtriser l’ensemble de la pile, incluant la puce jusqu’à l’OS. Le processeur et les langages de programmation sont également développés par l’enseigne.

microsoft

En réalisant ce projet, la multinationale entend révolutionner intégralement le monde de l’informatique. Cela dit, il lui reste encore pas mal d’étapes à franchir avant d’y parvenir.

La particularité de l’ordinateur quantique

Les ordinateurs actuels fonctionnent avec des bits représentant des chiffres un ou zéro. Par contre, les ordinateurs quantiques fonctionnent avec des qubits ou bits quantiques fonctionnant simultanément avec des uns et des zéros. C’est cette capacité à traiter des valeurs simultanément qui rend l’informatique quantique exceptionnelle.

Cette dernière est capable d’apporter une puissance et une capacité de calculs aux ordinateurs quantiques largement supérieures aux ordinateurs normaux. D’après Krysta Svore, le responsable qui dirige le développement de logiciel Microsoft conçu pour les ordinateurs quantiques : « un ordinateur quantique est capable de modeler la nature. »

Le projet ambitieux de Microsoft

La difficulté avec le développement d’un ordinateur quantique, c’est qu’il faut que le matériel soit constamment refroidi à une température de quelques « millikelvin », c’est-à-dire tout juste au-dessus de zéro. De plus, les qubits sont encore instables.

Pour une utilisation quotidienne, il est donc encore impossible de faire fonctionner un tel ordinateur. Microsoft essaie actuellement de résoudre ce problème avec le qubit topologique. Il prévoit également de développer des langages et des outils pour l’ordinateur quantique.

Microsoft est confiant par rapport à l’avancée de son projet sur l’ordinateur quantique. Par contre, il n’est pas du tout question de parler de date de sortie. La concurrence travaille également d’arrache-pied pour être le premier à le présenter au grand public.

Quoi qu’il en sera, une fois arrivée à maturité, l’informatique quantique va à elle seule chambouler bien de secteurs et le quotidien des internautes.

Mots-clés microsoft