Microsoft conteste le rapport annuel de la FCC sur le déploiement du haut débit

De grandes entreprises technologiques ont leur siège aux États-Unis. Ce qui laisse à penser que les Américains devraient sans doute être à la pointe de la technologie et ne point souffrir de manque de connectivité.

Pourtant, selon le rapport annuel de la FCC sur le déploiement du haut débit, quelque 25 millions de personnes n’auraient pas encore accès au haut débit. Un chiffre qui semble impressionnant et pourtant Microsoft vient de réfuter ces données.

Crédits Pixabay

Selon le géant technologique, la réalité est loin du compte.

Les rapports effectués par la FCC ont, depuis quelque temps, soulevé des critiques par rapport à leur véracité et surtout, par rapport à leur manque de précision. Cette fois-ci, c’est Microsoft qui a remis en cause les chiffres rapportés par l’agence publique, déclarant que la FCC avait largement surestimé l’adoption du haut débit aux États-Unis.

Microsoft a établi son propre rapport du déploiement du haut débit

Plus précisément, l’entreprise technologique déclare que le déploiement du haut débit « a à peine bougé » et ce, malgré que le gouvernement ait injecté 22 milliards de dollars d’allocations financières dans ce secteur.

Microsoft a expliqué dans un article de blog que ses propres données, récoltées depuis ses différents services en ligne, contrastaient grandement avec les données de la FCC.

Le président des affaires juridiques de Microsoft, Brad Smith, a déclaré : « Notre entreprise exploite 200 services. Nous pouvons voir les vitesses de téléchargement à travers le pays et dans chaque comté et nous avons créé notre carte avec nos propres estimations. »

Les rapports de la FCC sont effectivement très éloignés des faits

Pour mieux rendre compte du fossé existant entre le rapport de la FCC et les données de Microsoft, figurez-vous que si la FCC rapporte que 25 millions de personnes environ n’ont pas accès au haut débit, selon les données de Microsoft, ce sont dans les 163 millions de personnes qui ne l’utilisent pas.

Néanmoins, il faut faire la distinction entre disposer du haut débit et ne pas l’utiliser. Dans le comté de Ferry, par exemple, situé dans l’État de Washington, les données de la FCC indiquent que 100% des résidents ont accès au haut débit. Toutefois, une enquête de Microsoft sur les lieux a révélé que peu de résidents y avaient réellement accès. Les responsables locaux ont même déclaré que les résidents ayant le haut débit ne l’utilisaient généralement que pour un usage professionnel.

Des allégations prouvées par les données du géant technologique qui confirment que 2% seulement des résidents du comté de Ferry utilisaient le haut débit.

Mots-clés microsoft