Microsoft détaille l’après-rachat de Bethesda, entre exclusivités et Game Pass

Alors que l’Union européenne vient tout juste de donner son accord quant à l’acquisition par Microsoft de ZeniMax Media, la maison-mère de l’éditeur Bethesda et d’autres studios de renom comme id Software et Arkane, plusieurs interrogations se posent déjà quant au futur de cette décision stratégique ayant secoué l’industrie vidéoludique lors de son annonce en septembre dernier.

Quel avenir cette acquisition réserva-t-elle aux fidèles à l’écosystème Xbox – et pour les abonnés au service Game Pass ? La marque a détaillé dans un billet disponible sur son blog officiel les changements à venir.

Crédits Pixabay

L’incontournable Game Pass

S’étant imposé comme le fer de lance d’une stratégie très axée sur l’élargissement de l’écosystème Xbox de Microsoft au delà des consoles de salon pour cette nouvelle génération, le Game Pass profite en day one des productions first-party développées par les studios placés sous le giron de la marque. En conséquence, Microsoft donne des éclaircissements quand à l’arrivée des titres de Bethesda sur le Game Pass – comptant parmi des licences telles Doom ou encore The Elder Scrolls dont certains jeux sont déjà disponibles sur le service à l’heure actuelle.

Aaron Greenberg, chef marketing chez Xbox, a ainsi déclaré sur Twitter que “plus de jeux Bethesda” sont en chemin et devrait être disponible sur le Game Pass “plus tard cette semaine” – parmi eux, on devrait surement s’attendre à voir Fallout 3 et 4, les épisodes de la saga reboot Wolfenstein, Prey ou encore la duologie The Evil Within. Réponse dans quelques jours.

La question des exclusivités

Autre interrogation ayant suivi l’annonce du rachat en septembre dernier : quel avenir pour les futurs blockbusters de Bethesda ? Avec des mastodontes à l’horizon (plus lointain que proche, néanmoins) comme Starfield, The Elder Scrolls VI ou le tout récent titre Indiana Jones officialisé il y a quelques mois seulement, la question de l’exclusivité se pose naturellement. Verra-t-on ces jeux déjà très attendus sur les plateformes de la concurrence ? Spencer reste assez vague sur la question :

Il s’agit là de la prochaine étape dans la construction d’un ensemble de studios à la pointe de l’industrie, un engagement que nous avons pris envers notre communauté. Avec l’arrivée des équipes créatives de Bethesda, les joueuses et les joueurs doivent savoir que les consoles Xbox, le PC et le Game Pass seront les meilleures plateformes pour profiter des nouveaux jeux Bethesda et que certains d’entre eux, à l’avenir, seront des exclusivités Xbox et PC.

Phil Spencer a déjà confirmé en septembre dernier que les accords d’exclusivité temporaire sur PlayStation 5 concernant Ghostwire: Tokyo de Tango Gameworks et Deathloop d’Arkane, deux studios appartenant à ZeniMax, seront bel et bien honorés – mais rien n’empêcherait Microsoft de garder l’apanage de “certains” autres jeux à venir… Affaire à suivre.