Microsoft et Box consolident leur alliance sur l’intelligence artificielle

Microsoft et Box travaillent ensemble depuis de nombreuses années. Dernièrement, les deux groupes ont décidé d’aller plus loin dans leur partenariat. Ils souhaitent en effet développer leur performance en matière d’intelligence artificielle. Il s’agit également de renforcer leur modèle commercial. Concrètement, ils proposent une offre destinée au stockage des données. Celle-ci se traduit notamment par une association entre la plateforme Box et le cloud Azure du géant de l’informatique.

Box s’appuiera donc sur les compétences d’Azure en matière de reconnaissance d’images. Sa technologie est capable de traiter le langage naturel et d’établir une classification des vidéos. Cette association a le mérite d’améliorer l’offre à travers la transformation numérique.

Microsoft BUILD

Le cloud Azure a été développé pour pouvoir automatiser le stockage des métadonnées. Il profite également aux découvertes ainsi qu’aux recommandations de contenu.

Azure soutient Box Zones

Actuellement, Azure dispose de quarante centres de bases de données.

Ceux-ci sont présents dans huit pays. Ils vont permettre l’extension de la zone de couverture pour leur offre Box Zones. Cette dernière est notamment destinée aux clients professionnels. Il s’agit surtout de ceux qui sont obligés, d’une manière permanente, de recourir à la localisation des données.

Par ailleurs, suivant le même time in, IBM et Amazon Web Service ont également ratifié une alliance.

Cette liaison entre Box et Microsoft a déjà porté sas fruits. L’alliance a pu mettre en place des services comme SharePoint. Plus récemment, leurs clients ont bénéficié de la suite Office 365 avec des produits comme Office Online et Microsoft Teams. 

Box n’était pas rentable

D’après un communiqué publié par Aaron Levie, le CEO de Box, cette décision de ralliement marque une évolution de l’intelligence artificielle. « L’ère des architectures IT fermées est révolue » a-t-il commenté.

Pourtant, la société, active depuis douze ans, a annoncé un recul financier durant le premier trimestre de l’année. Elle a  ainsi déclaré une perte de quarante millions de dollars sur un chiffre d’affaires total de 117,2 millions de dollars.

Toutefois, elle a également multiplié les partenariats ces dernières semaines et nous avons ainsi assisté à un rapprochement avec les outils bureautiques de Google, mais également avec Workplace by Facebook ou encore la place de marché des Amazon Web Services. Box vient ainsi nourrir un écosystème plus vaste composé de nombreuses solutions différentes, des solutions portées par des acteurs comme Salesforce ou encore DocuSign.

Mots-clés boxmicrosoft