Microsoft et DJI s’associent pour développer des drones plus intelligents

Microsoft et DJI viennent d’annoncer leur partenariat dans la conception de drones ultrasophistiqués. Cette décision prise d’un commun accord a marqué la conférence Microsoft Build. DJI n’est autre que le leader mondial dans la fabrication de drones et appareils de loisir qui ont une réputation mondiale : Mavic Pro, Phantom 4, Inspire 1 ou encore Osmo Mobile.

Avec ce partenariat, Microsoft veut repousser les limites de l’intelligence artificielle. De son côté, DJI peut accéder à Azure qui est une plateforme Cloud pour stocker les vidéos. La firme chinoise prévoit donc des drones commerciaux qui serviraient dans plusieurs secteurs d’activité comme l’agriculture, la construction ainsi que la sécurité publique.

Drone

DJI propose aussi un kit de logiciel pour Windows afin de contrôler les drones. L’entreprise espère ainsi passer un cap avec cette collaboration.

De nouveaux robots volants intelligents

DJI est particulièrement fier de son partenariat avec la multinationale fondée par Bill Gates. Roger Luo, Président de DJI, a ainsi annoncé que : « DJI est ravi de former ce partenariat unique avec Microsoft pour apporter la puissance des plateformes aériennes DJI à l’écosystème des développeurs Microsoft. »

Ces drones intelligents seront élaborés afin de gagner du temps et de l’argent. Microsoft permet à DJI de disposer de son programme Azure IP Advantage. Le géant américain de l’informatique a souligné que ce partenariat est un exemple de l’importance de l’IP afin de garantir un écosystème technologique sain et dynamique.

Un kit de logiciels innovants

Pour mener à bien cette nouvelle association, DJI conçoit un kit de développement de logiciels (SDK) qui sera compatible avec Windows. Ainsi, les développeurs pourront créer des applications natives qui permettront de contrôler les drones. Les experts de chez Microsoft pourront y intégrer des solutions pour gérer les capteurs ainsi que les composants des drones.

En attendant les futurs drones Microsoft/DJI, le leader chinois lance le SDK pour Windows en version bêta. Seuls les participants à la conférence Microsoft Build y auront accès. Néanmoins, le logiciel sera disponible officiellement à l’automne 2018.

Selon Scott Guthrie, le vice-président exécutif de Cloud and Enterprise Group de Microsoft, l’intelligence artificielle est la prochaine frontière en matière de technologie.

L’annonce de ce partenariat a provoqué de nombreuses réactions dans l’industrie et notamment dans le domaine de la cybersécurité. David Emm, Principal Security Researcher de Kaspersky Lab, se félicite ainsi de ce partenariat tout en appelant à une réglementation pour éviter tout risque d’interférence :

« L’utilisation de drones est de plus en plus répandue, et si cela bénéficie aux entreprises et organisations, cela représente également de potentiels dangers si la sécurité n’est pas considérée correctement. Leur développement peut être source d’inquiétudes pour la société dans son ensemble. En effet, ces appareils sont petits et discrets, peuvent surveiller sans être vus, et ainsi représenter une menace sérieuse pour notre vie privée. En tombant dans de mauvaises mains, ils pourraient donner aux cybercriminels d’énormes quantités d’informations personnelles. Ces appareils doivent être mis en œuvre accompagnés de dispositifs de sécurité, sans quoi nous devrions abandonner toute notion de vie privée. Les dangers physiques sont également à prendre en compte, et il est nécessaire qu’une réglementation soit mise en place pour éviter toute interférence avec les aéronefs, et tout autres risques. »

Mots-clés djimicrosoft