Microsoft et Sony en discussion pour un multijoueur unifié

Microsoft et Sony seraient actuellement en pleines négociations. Le premier souhaiterait en effet offrir un multijoueur unifié à tous les gamers et ce quelle que soit leur plateforme de prédilection.

Microsoft est un des ardents défenseurs du crossplay et il l’a prouvé une nouvelle fois durant le dernier E3 par le biais de la Better Together Update de Minecraft. Grâce à nouvelles versions, tous les fans du titre vont en effet pouvoir partager les mêmes aventures sans s’inquiéter de leur plateforme.

Crossplay Microsoft Sony

Tous, ou presque. Sony a en effet refusé l’appel du pied lancé par Microsoft et cette fonction ne s’étendra donc pas aux consoles de la marque nippone.

Microsoft et Sony toujours en discussion

Minecraft n’est pas le seul titre touché par le refus de l’entreprise. Du tout. Rocket League est confronté lui aussi au même problème. Si les gamers officiant sur PC ont la possibilité d’affronter les possesseurs de la Xbox One ou même de la PlayStation 4, les deux consoles sont tout à fait incapables de communiquer entre elles.

Jeremy Dunham, le vice-président de Psyonyx (l’éditeur du titre) était revenu sur cette limitation peu de temps avant l’été et il avait alors révélé que cette limitation était imposée par Sony.

Bien sûr, l’entreprise nippone a été très critiquée pour ce choix. La société avait donc justifié sa décision en évoquant la sécurité des gamers, mais cette excuse n’avait pas spécialement convaincu les foules.

La situation est compliquée, donc, mais rien n’est encore perdu.

Les négociations en cours pour Minecraft

Aaron Greeberg, le directeur marketing de la division Xbox, a été interviewé par GameReactor durant la Gamescom et nos confrères lui ont directement demandé si le crossplay était toujours envisageable entre la Xbox One et la PlayStation 4. L’homme n’a pas cherché à noyer le poisson et il a ainsi répondu : “Absolument. Nous en parlons avec Sony, nous travaillons ensemble sur Minecraft et nous aimerions évidemment leur permettre de faire partie de ça, une seule communauté pour tous les joueurs.”

Selon toute vraisemblance, Sony n’aurait donc pas définitivement fermé la porte au crossplay et les négociations iraient donc bon train entre les deux concurrents… du moins sur Minecraft. Et si la firme nippone finit par donner son accord sur ce titre, alors elle serait susceptible d’en faire autant pour les autres.

Mots-clés microsoftsony