Microsoft explique que le Project xCloud sera complémentaire à la XBox

Le streaming commence progressivement à se dessiner chez les joueurs. Une nouvelle technologie permettant à ces derniers de profiter d’un tas de titres avec une connexion Internet comme seul support. Et c’est Google qui s’est lancé le premier sur ce marché avec son Stadia – malgré des retards de livraison et autres déceptions sur les modalités pour profiter du service. Du côté de Microsoft, voilà plusieurs mois que le Project xCloud a été présenté tandis que Microsoft a dévoilé la liste des 50 jeux disponibles et une date de sortie. Une plate-forme qui fait de nouveau parler à travers la voix de Kareem Choudhry, cadre chez le géant américain, pour Gamasutra.

L’homme y a évoqué les aspirations du Project xCloud et ses nombreuses ambitions.

Pour ce dernier, il s’agit d’un service complémentaire à la XBox.

Le streaming ne sera pas la norme chez Microsoft (pour le moment)

Il serait tentant de passer entièrement au Cloud Gaming pour Microsoft, surtout lorsque l’on sait que la XBox One est la console la moins populaire de cette génération. Un moyen de prendre les devants face aux concurrents Nintendo et Sony qui connaissent un vrai succès avec, respectivement, la Switch et la PlayStation 4.

Mais selon Kareem Choudhry, cadre du Project xCloud, il n’en serait rien. Cette plate-forme ne devrait pas remplacer la prochaine console physique de Microsoft – qui fera l’impasse sur la réalité virtuelle selon Phil Spencer.

Lors d’une interview, Kareem Choudhry a précisé sa pensée à ce propos.

Nous restons sur une approche qui fait du Cloud Gaming un complément à la console et n’avons pas de plans concernant un contenu exclusif pour notre service.

L’homme laisse donc entendre que le Project xCloud ne proposera pas non plus de titres exclusifs. On imagine donc que la plate-forme servira de support pour profiter de jeux partout grâce à Internet et ne remplacera pas (pour le moment ?) la XBox version physique.

Kareem Choudhry reste en revanche optimiste sur le potentiel du Project xCloud : “Nous sommes au début d’une longue aventure sur plusieurs années pour le Project xCloud“. Espérons que l’approche de Microsoft reste bien plus alléchante que celle de Google avec Stadia.