Microsoft ferme Encarta…

Microsoft vient en effet tout juste d’annoncer la fermeture de sa branche Encarta pour cette année. Présente depuis 1993, la célèbre encyclopédie s’apprête donc à disparaître. Ainsi, le DVD ne sera plus commercialisé à partir de juin et la version en ligne suivra bien entendu dans la foulée. Avec cette disparition tragique, c’est toute une page qui se tourne…

Bye bye Encarta !

D’après la firme de Redmond, il semblerait que ce soit le succès grandissant de la Wikipédia qui ait poussé Encarta dans la tombe. Normal, puisque l’encyclopédie libre a changé la manière dont les internautes consomment de l’information. Pas étonnant… Aujourd’hui, lorsqu’on cherche à en savoir plus sur un sujet, il suffit de taper les bons mots-clés sur Google et la Wikipédia se retrouve systématiquement en tête de liste. En quelques clics, on obtient immédiatement ce dont on a besoin et cela représente un gain de temps non négligeable.

Le fait est que nous vivons aujourd’hui à l’ère du « tout tout de suite ». Il y a quelques années de cela, lorsqu’on voulait quelque chose, on prenait son temps, on fouinait, on comparait, on analysait. A présent, c’est plus rapide, on reste passif et on laisse Google ou la Wikipédia trouver les informations à notre place. Les usages ont changé, ce n’est pas forcément en mieux mais c’est ainsi et il faut s’y faire.

Je m’égare, frôlant le hors-sujet avec une certaine grâce (n’ayons pas peur des mots) mais il me paraît évident que nous nous trouvons actuellement à un tournant décisif de notre histoire. Même s’il est naturel de soutenir les initiatives libres et gratuites comme la Wikipédia, il n’empêche que ces dernières ne sont pas toujours toutes roses. Avec la fermeture de la division Encarta, ce sont aussi des gens, comme vous, comme moi, qui vont perdre leur travail.

Evidemment, ce n’est pas pour autant qu’il faut condamner la Wikipédia.

Mais il n’empêche qu’Encarta me manquera.

Via Clubic