Microsoft, une entreprise incomprise selon Ben Tamblyn

Microsoft a eu l’amabilité cet été de mandater Ben Tamblyn pour servir de guide durant la visite de son célèbre siège social, un siège situé dans l’État de Washington, plus précisément dans la banlieue de Seattle, à Redmond. L’homme s’est transformé pour l’occasion en storyteller, une sorte d’historien mélangé à un conteur.

C’est ainsi qu’il raconta comment Bill Gates préféra de loin se réunir non pas autour d’une table ronde et à huis clos, mais en extérieur, en se promenant dans un espace vert. Le conteur continue son récit en énumérant tous les détails insolites dans l’histoire du géant du web comme la fois où une personne était mise ou se jetait à l’eau à chaque présentation d’un produit nouveau. Il donna même la date de naissance et de décès du coq qui vivait sur les lieux.

microsoft

Ben Tamblyn, avec ses cheveux courts et son accent australien tenait vraiment à faire connaître Microsoft dans ses moindres détails aux visiteurs.

Microsoft : Une entreprise mal comprise ?

En poursuivant son histoire, Ben déclare que Microsoft, bien que mondialement connue, reste une entreprise mal comprise.

Pour ce personnage, il existe dans le monde des entreprises que le grand public n’a pas encore cerné dans son essence, et Microsoft en fait malheureusement partie.

Partant de ce constat, le conteur déclare avoir pour rôle d’aider les visiteurs et le public pris dans sa globalité à savoir quelles sont les origines de Microsoft et quelles sont ses destinations. Le monologue terminé, Ben Tamblyn emmène ensuite les visiteurs aux différents bâtiments du site.

Un bâtiment cruciforme pour rappeler l’esprit campus

Les premiers bâtiments qu’il présenta à son auditoire étaient fondés en 1986, alors que Microsoft fut fondé onze ans plus tôt, c’est-à-dire en 1975, dans le Nouveau-Mexique, à Albuquerque par Bill Gates et Paul Allen. Le plan de construction en forme de croix n’est pas sans rappeler le Pentagone ou les vaisseaux de Star Wars.

Le storyteller poursuit son discours en déclarant que la forme du bâtiment en croix était liée à ce que Bill voulait que ses ingénieurs puissent jouir d’une interaction entre eux, et en même temps, d’une tranquillité qui leur permette de travailler dans les meilleures conditions.

Cet esprit campus a néanmoins été copié par plusieurs grandes entreprises telles que Google ou Apple dans l’élaboration de leurs sièges.

Mots-clés microsoft