Microsoft pèse désormais plus lourd qu’Apple

Microsoft vient de surpasser Apple en termes de capitalisation boursière. En effet, les géants technologiques ont récemment publié leurs résultats du troisième trimestre. Certains, comme Apple, ont vu tous leurs chiffres au vert tandis que d’autres, comme Facebook et Snap, ont indiqué des résultats mitigés, en grande partie à cause des changements dans la politique de confidentialité d’Apple.

Du côté des autres mastodontes comme Apple et Microsoft, la firme à la pomme a également affiché des résultats solides le jeudi 28 octobre 2021. Toutefois, elle a également essuyé une perde de 6 milliards de dollars à cause des contraintes liées à la chaîne d’approvisionnement. De son côté, Microsoft a partagé des bénéfices positifs grâce à Office, Windows et ses produits cloud.

Crédits Pixabay

Microsoft passe une nouvelle fois devant Apple !

A la clôture du marché du vendredi 29 octobre, la capitalisation boursière de Microsoft est arrivée au-dessus de celle d’Apple. En effet, la valeur de Microsoft est arrivée à 2.49 billions de dollars tandis que celle d’Apple était de 2.46 billions de dollars, rapporte CNBC.

Pour information, ce n’est pas la première fois que Microsoft brigue la première place d’Apple. Le géant de Redmond a effectivement déjà dépassé la valeur boursière d’Apple en 2018 puis en juillet 2020.

Néanmoins, il ne faudrait pas oublier qu’Apple est à la tête des marchés boursières depuis un certain temps déjà et que ce fut la première entreprise américaine à arriver à atteindre une capitalisation boursière de 1 000 milliards de dollars en 2018. Mais la firme à la pomme ne s’est pas arrêtée puisque deux ans plus tard, elle a doublé cette capitalisation en boursière en atteignant les 2 000 milliards de dollars. De ce fait, il ne serait pas étonnant qu’Apple revienne bientôt à la première place.

Microsoft multiplie les investissements

Par ailleurs, notons que Microsoft multiplie également les investissements. Hier, vendredi 29 octobre, le géant des logiciels a officiellement annoncé qu’il avait acquis Two Hat, un fournisseur d’outils de modération de contenu utilisant l’intelligence artificielle.

En parallèle, Phil Spencer, l’homme à la tête de la branche gaming de Microsoft, a également fait savoir que Microsoft allait encore faire des acquisitions de studios de développement. Néanmoins, si des entreprises comme Sony et Facebook investissent massivement dans la réalité virtuelle, Phil Spencer a fait savoir que Microsoft restera pour le moment dans le côté software de l’espace consommateur. Apparemment, l’entreprise est convaincue que c’est un pari gagnant.

Mots-clés applemicrosoft