Microsoft publie sa lettre pour le rachat de Nintendo en 1999

Si l’on sait déjà que Microsoft avait tenté de racheter Nintendo à la fin du vingtième siècle, les détails de cette entreprise étaient restés secrets jusqu’à maintenant. L’ouverture d’un site internet à l’occasion des vingt ans de la Xbox originale vient nous en apprend un peu plus sur cette démarche.

Avec le temps, les blessures perdent en vivacité, on se rend moins ridicule vis-à-vis d’une maladroite manœuvre. En bref, il devient progressivement possible de revenir sur des épisodes douloureux de son existence. Imaginez un peu. Nous sommes en 1999. Vous êtes une société incroyablement puissante sur le plan de l’informatique.

Crédit Pixabay / efes.

Vous projetez de vous lancer sur le marché du jeu vidéo avec l’introduction d’une nouvelle machine. Mais vous redoutez dans le même temps de ne pas pouvoir fournir suffisamment de jeux à votre public. Les moyens à votre disposition étant assez peu limités, vous envisagez alors de faire l’acquisition d’un géant du jeu vidéo pour vous assurer d’une ludothèque conséquente et de qualité.

Microsoft entendait nouer un “partenariat stratégique” avec Nintendo en 1999

Cette histoire est celle de Microsoft, qui avait donc approché Nintendo en pensant que le constructeur japonais considèrerait l’offre de la marque américaine. La réponse avait cependant été celle d’un rire aux éclats, témoignant du caractère loufoque de la proposition aux yeux des cadres de Nintendo.

Vingt années ont passé depuis la sortie de la première Xbox, et l’on peut maintenant voir un ancien patron de Nintendo of America (NoA) s’entretenir publiquement avec des figures de Microsoft. À l’occasion de cet anniversaire, Microsoft offre de pouvoir consulter l’historique de la machine, même quand celle-ci n’était pas encore commercialisée. L’épisode qui nous intéresse ici est celui de cette fameuse tentative de rachat. La lettre envoyée à Nintendo dans ce contexte a été publiée sur le site Xbox Museum, et si une partie de la missive est cachée par la phrase d’accroche “Microsoft essaie d’acquérir Nintendo”, on peut cependant en comprendre le début :

“Chère Jacqualee [NDLR : Jacqualee Story, alors vice-présidente exécutive des affaires commerciales chez NoA], j’apprécie que vous ayez pris le temps d’essayer d’organiser une réunion avec M. Takeda et M. Yamauchi [NDLR : possiblement Genyo Takeda et Hiroshi Yamauchi, respectivement responsable technologique et président de Nintendo] pour discuter d’un éventuel partenariat stratégique entre Nintendo et Microsoft sur les futures plates-formes de jeux vidéo. Je comprends les inquiétudes de M. Takeda concernant cet éventuel partenariat et je vais essayer de [respecter ?] les directives qu’il a demandées.”

La lettre avait été rédigée par Rick Thompson, alors vice-président du hardware chez Microsoft. Avec le temps, l’innocence apparaît encore plus belle.

Source : Xbox Museum

Mots-clés microsoftnintendo