Microsoft Surface Pro : lancement en France fin mai

Si Microsoft a toujours préféré se concentrer sur ses solutions logicielles, la firme a entamé récemment un virage à 180° en se lançant sur le marché du « hardware » et en concevant ainsi deux tablettes tactiles : la Surface RT et la Surface Pro. Des ardoises agréables à utiliser, mais qui souffrent néanmoins de gros problèmes de distribution. Preuve en est, la Surface Pro n’est pas encore disponible en France et cela doit très certainement agacer tous ceux qui l’attendent de pied ferme. Qu’ils se rassurent cependant car Microsoft a finalement décidé de communiquer sur la question et nous venons ainsi tout juste d’apprendre que la sortie de la Surface Pro dans l’hexagone était programmée pour… fin mai. Soit dans un mois tout rond. Moralité, il va falloir penser à souscrire à ce fameux crédit Sofinco qui vous fait de l’oeil depuis bien longtemps maintenant.

Et oui, car la Surface Pro risque de vous coûter au moins un demi rein. Preuve en est, pour en profiter, il faudra débourser quelque chose comme… 900€. Chouette, non ? Certes, et la question que vous vous posez peut-être, c’est de savoir à quoi vous aurez droit pour cette somme. Une question parfaitement légitime, évidemment.

Surface Pro : en France fin mai

La Surface Pro sortira en France en mai.

La Surface Pro n’aura pas grand chose à voir avec la Surface RT. Elle profitera ainsi d’un écran ClearType Full HD de 10.6 pouces (1920×1080), d’un processeur Intel Core i5 3ème génération, d’une carte Intel HD Graphics 4000, de 4 Go de mémoire vive et d’un espace de stockage compris entre 64 Go et 128 Go. C’est pas mal, et ce n’est pas terminé puisque nous pourrons également nous amuser avec les deux caméras capables de filmer en 720p, avec le WiFi 802.11 a/b/g/n et avec le Bluetooth 4.0. Concernant la connectique, et parce que c’est un sujet important, il sera possible de compter sur un port USB 3.0, sur un port pour cartes microSD/microSDHC/microSDXC, sur une prise casque et sur un port Mini DisplayPort.

Surface Pro : un vrai ordinateur… tactile et ultra-portable

Ce qu’il faut bien intégrer, c’est que la Surface Pro, tout comme la Surface RT, a été conçue non pas comme une tablette tactile, mais comme un ordinateur ultra-portable dépourvu de clavier. La nuance est importante, car cette dernière pourra parfaitement être reliée à tous les périphériques que vous utilisez au quotidien. Rien ne vous empêchera ainsi de la transformer en un véritable ordinateur de bureau lorsque vous trainez vos guêtres à la maison, en sous-vêtements. Précisons enfin que, comme son nom l’indique, la Surface Pro touchera sous Windows 8 Pro. Elle sera donc capable de faire tourner toutes vos applications sans aucun problème.

En ce qui me concerne et au risque de vous étonner, j’aurais parfaitement pu me laisser séduire par la Surface Pro… mais uniquement si cette dernière avait été proposée à un tarif plus accessible. Parce que bon, 900€, ça pique un peu quand même, hein…

Ah, et sinon, pour finir, on peut quand même préciser que la France ne sera pas le seul pays à profiter de la Surface Pro fin mai puisque cette dernière débarquera également en Australie, en Belgique, au Danemark, en Finlande, en Allemagne, en Irlande, en Italie, à Hong Kong, au Luxembourg, en Nouvelle Zélande, en Norvège, en Espagne, au Portugal, en Suisse et même au Royaume-Uni. Si vous voulez en savoir plus, tout est expliqué ici.

Mots-clés microsoft surface