Microsoft : un directeur scientifique pour booster l’entreprise

C’est une grande première pour Microsoft : dans le but de donner une nouvelle direction et de nouvelles perspectives à son développement, la firme américaine vient en effet de nommer son tout premier directeur scientifique en la personne d’Eric Horvitz.

Ce dernier travaille pour le groupe depuis 1993 en tant que chercheur principal. Désormais, il aura la lourde tâche d’exploiter ses 16 ans d’expérience à la tête de la branche scientifique de la société, ce qui permettra de lui donner une nouvelle orientation ainsi que de nouvelles priorités.

Crédits Pixabay

En nommant un responsable scientifique à la tête de sa branche de recherche, Microsoft prouve sa volonté de s’investir davantage vers les recherches scientifiques liées aux nouvelles technologies. Coprésident du comité AETHER (Intelligence artificielle et éthique de l’ingénierie et de la recherche), Eric Horvitz sera un bon observateur et un innovateur dans ce secteur.

Une nouvelle vision

Eric Horvitz aura pour mission de suivre les avancées et les tendances dans le domaine scientifique, puis d’identifier les problèmes entraînés par ces avancées ainsi que leurs opportunités. Son département créera un pont entre la technologie et Microsoft. Plus important encore,  il aidera à définir les nouvelles priorités de l’entreprise. L’évaluation des domaines  d’investissement dans la science et la technologie seront aussi prises en compte.

Sur LinkedIn, Horvitz  annoncé qu’il concentrera ses efforts sur la recherche liée à la biologie, l’informatique médicale, la physique, la durabilité, l’économie et les sciences sociales et comportementales. Il a également fait part de son intérêt pour la technologie de l’lA et ses diverses applications.

Un scientifique aux commandes

Si certaines entreprises ont déjà des directeurs scientifiques, il est encore rare de voir un scientifique diriger une entreprise informatique. Cette nomination marque la volonté de changement de Microsoft avec un désir de croissance dans le domaine scientifique ainsi que le besoin d’avoir un directeur de conscience.

Toutefois, cette nomination pourrait aussi laisser croire à une perte de vitesse du géant de l’informatique. Ce directeur scientifique suivra ainsi leur position sur le marché des nouvelles technologies, en anticipant les nouvelles tendances et les nouvelles opportunités. La nouvelle vision de Horvitz sera le point de départ des nouveaux objectifs pour Microsoft.

La hausse de l’importance de la recherche se fait sentir chez les grands noms de la Tech comme Microsoft. Concernant cette dernière, elle compte clairement sur la nomination du nouveau directeur scientifique pour se redynamiser. La société pourra également exploiter de nouveaux secteurs tels que la réalité augmentée et l’intelligence artificielle.

Reste à voir si Eric Horvitz saura se montrer à la hauteur. Affaire à suivre.

Mots-clés microsoft