Microsoft : une première amende à cause de Windows 10

Microsoft est-il allé un peu trop loin pour nous forcer pousser à migrer sur Windows 10 ? Pas mal de gens en sont persuadés et la firme a été vivement critiquée sur cette question depuis l’année dernière. Cette histoire ne plaide d’ailleurs pas en sa faveur, et pour cause puisqu’elle a été condamnée à verser 10.000 $ à une utilisatrice à cause de son fameux programme de mise à jour.

Teri Goldstein est à la tête d’une agence de voyage et elle utilise son ordinateur portable pour gérer toutes les affaires en lien avec son entreprise.

Procès Windows 10

Microsoft a été condamné à verser 10.000 $ à une femme à cause de Windows 10.

Un matin, en arrivant au bureau, elle s’est rendue compte que la machine avait téléchargé Windows 10 et qu’elle était en train de l’installer.

Teri Goldstein n’a jamais demandé à passer sous Windows 10

Surprenant, d’autant qu’elle n’avait pas donné son accord.

Mais ce n’est pas le pire car selon elle, l’installation n’aurait pas abouti et l’ordinateur se serait alors mis à planter méchamment. Après avoir tenté de le réparer elle-même, elle aurait fini par prendre son téléphone pour contacter l’assistance technique de Microsoft.

Cependant, et toujours d’après son témoignage, les différents conseillers contactés n’auraient pas été d’une grande aide. Face à la situation et faute de mieux, Teri s’est donc rendue chez son avocat pour obtenir conseil.

Sans surprise, ce dernier lui a alors conseillé de porter plainte et elle a obtempéré. La procédure a duré plusieurs mois et le juge chargé de l’affaire a fini par se prononcer en faveur de la plaignante.

Microsoft a évidemment fait appel mais la procédure n’a pas abouti et la firme a du coup été condamnée à verser 10.000 $ à Teri pour les dommages occasionnés.

Microsoft a été condamné à lui verser 10.000 $

Cela ne devrait pas vous surprendre mais l’entreprise ne reconnait pas sa culpabilité et elle n’estime pas être responsable de cette panne inopinée. Non mais elle a tout de même choisi de ne pas faire une nouvelle fois appel pour éviter des frais de justice trop importants.

Il s’agit d’un cas isolé, certes, mais cette affaire est tout de même assez préoccupante puisque ce cas pourrait très bien faire jurisprudence. Oui, et si cela arrive, alors l’entreprise risque de devoir faire face à d’autres plaintes.

En attendant, si vous voulez passer sous Windows 10, alors sachez qu’il ne vous reste plus que quelques semaines pour le faire sans payer. La mise à jour restera en effet gratuite jusqu’à la fin du mois de juillet et il faudra sortir la carte bleue ensuite.

Après, si vous n’avez pas du tout envie de migrer et si vous en avez marre de tous les messages qui s’affichent dans la barre des tâches, alors vous pouvez aussi suivre ce tutoriel pour vous en débarrasser.

Mots-clés microsoftwindows 10