Microsoft va intégrer Spartan à la prochaine Technical Preview de Windows 10

Windows 10 va apporter de nombreuses améliorations, à commencer par l’intégration d’un nouveau navigateur web plus rapide, plus moderne et plus complet. Spartan, c’est son nom, aura donc pour mission de nous faire oublier le fiasco provoqué par IE6 et autant dire qu’il va être très attendu au tournant. La bonne nouvelle de la journée, c’est que nous n’aurons pas à attendre trop longtemps pour en profiter puisqu’il fera partie de la prochaine Technical Preview.

Et attention car ce point a été confirmé par Kevin Gallo himself, et donc par l’homme à la tête de toutes les applications universelles de Windows. Ce n’est donc pas une simple rumeur.

Télécharger Spartan

Spartan ne va pas tarder à débarquer sur nos machines (virtuelles).

Formidable, mais tout n’est pas rose pour autant et le gros problème, dans l’histoire, c’est qu’il n’a absolument pas évoqué de date de lancement. Dommage, pas vrai ?

Un déploiement prévu pour la fin du mois de mars ?

Certes, mais The Verge a enquêté pour tenter d’en apprendre plus et le site a ainsi contacté certaines de ses sources. Des sources proches du dossier, forcément, parce que ça ne servirait pas à grand chose autrement. D’après ces dernières, la prochaine Technical Preview de Windows 10 pourrait donc être déployée vers la fin du mois de mars, et peut-être même avant.

Autrement dit, ce n’est qu’une question de semaines avant que nous puissions en profiter.

Si vous avez suivi la conférence de presse de Microsoft ce matin (si ce n’est pas le cas, cet article est votre ami), alors vous savez sans doute que la firme a brièvement présenté la version mobile de Spartan. Bon, cela n’a duré que quelques minutes mais nous avons ainsi pu voir à quoi ressemble le fameux lecteur du navigateur. Et vous savez quoi ? C’est plutôt prometteur.

Notez enfin que certaines copies de la prochaine Technical Preview circulent actuellement sur la toile. Attention cependant à ce que vous téléchargez, parce qu’il y a pas mal de saloperies derrière aussi.