Mika, l’assistant intelligent de Nokia pour les opérateurs

Les assistants intelligents sont de plus en plus convoités par les ingénieurs des réseaux d’opérateurs. Ils aident ces derniers à améliorer leurs productivités dans les tâches qu’ils accomplissent. De nombreuses sociétés comme Microsoft et Google proposent déjà ce genre de service et ils seront prochainement complétés par Mika  du groupe Nokia.

Nokia vient en effet de lever le voile sur une solution qui permettra aux opérateurs téléphoniques d’accéder à des informations cruciales le plus rapidement possible. Elle sera disponible par l’intermédiaire d’une application mobile ou d’une interface web à partir d’une commande par texte ou vocale.

Nokia MIKA

Nokia a présenté un nouveau produit assez atypique, un produit du nom de Mika.

Fini donc les données inutiles, les opérateurs vont atteindre avec plus de facilité les résultats pertinents qu’ils recherchent avec Mika.

Mika, un assistant virtuel intelligent

C’est au sein du Network Operations Center du groupe Nokia que Mika a été élaboré. Pour en arriver à un tel résultat, les éléments essentiels qui ont été exploités sont le machine learning et l’« intelligence augmentée. »

L’utilisateur pourra ainsi puiser les informations à partir d’un ensemble d’outils variés, des sources de données diverses et de nombreux documents.

Il s’agit de la bibliothèque virtuelle de la plateforme de services cognitifs AVA de Nokia. Par ailleurs, les opérateurs pourront se baser sur des cas concrets vécus par les utilisateurs précédents pour perfectionner leurs recherches. En retour, ils devraient alimenter la plateforme en y partageant leurs propres expériences.

Selon le responsable des Global Services chez Nokia, Igor Leprince, Mika a été conçu pour s’adapter et répondre aux besoins spécifiques des télécoms. Il est capable de proposer des solutions fondées sur l’expérience de réseaux d’utilisateurs à travers le monde.

Une autre nouveauté

À part cela, Nokia a mis en place un autre service qui permet de prévoir les défaillances hardware jusqu’à 14 jours à l’avance. Il s’agit de Predictive Repair, une solution efficace qui indiquera le moment de déplacement opportun aux techniciens. Nokia indique qu’il est fiable à  95 %.

Le groupe a précisé que : « En appliquant les algorithmes de machine learning de Nokia Bell Labs pour prévoir les défaillances, l’accent est mis sur les modules à haut niveau qui génèrent une part importante des transactions de réparation des clients. » Cette fois encore, le service est basé sur un ensemble d’éléments y compris des technologies de Big Data de Nokia.

Mots-clés mikanokia