Minecraft Earth est désormais disponible en France

Disponible aux États-Unis, puis au Royaume-Uni et au Canada depuis le 12 novembre dernier, Minecraft Earth est également accessible en France depuis peu. Le système du jeu est semblable à ceux des autres jeux en réalité augmentée, notamment ceux de Niantic : le joueur part à la recherche d’éléments de constructions et peut affronter des bestioles dans un environnement construit par la communauté.

Une version bêta du jeu est disponible en accès anticipé sur Android depuis quelques jours. Mais il est désormais possible de le télécharger sans devoir passer par le téléchargement d’un fichier APK.

Crédits Mojang / Capture YouTube “Minecraft Earth: Official Reveal Trailer”

Aux dernières nouvelles, le titre aurait déjà franchi le cap des 2,5 millions de téléchargements.

Minecraft Earth : rappel sur le jeu

Développé par Mojang, Minecraft Earth est un jeu vidéo de type bac à sable en réalité augmentée. Uniquement disponible sur les plates-formes Android, iOS et iPadOS dans un premier temps, il est très similaire au jeu Minecraft original.

Le joueur construit des bâtiments, collecte des objets et explore le monde virtuel, et ceux depuis le monde réel en collaboration avec d’autres joueurs. En outre, un système de progression avec niveaux et points d’expérience est également proposé pour que le jeu soit plus attrayant.

Le titre est gratuit, mais il est tout de même possible d’acheter de plus grands plateaux de construction dans la boutique du jeu avec des rubis. Ces derniers peuvent être achetés avec de l’argent réel et sont offerts aux joueurs lorsqu’ils récoltent des créatures ou blocs rares.

Un jeu très apprécié des joueurs

Selon le site Sensor Tower, Minecraft Earth aurait déjà été téléchargé plus de 2,5 millions de fois. Rien qu’aux États-Unis, le jeu aurait dépassé les 1,4 million de téléchargements depuis son lancement, le 12 novembre dernier. Et depuis son lancement en France, 1 million d’utilisateurs supplémentaires auraient téléchargé le titre.

Si ces chiffres paraissent impressionnants, le titre de Mojang n’est toutefois pas aussi populaire que Pokémon Go et Harry Potter : Wizards à leur sortie.

Une semaine après sa sortie, Pokémon Go comptait 32,7 millions de téléchargements rien qu’aux États-Unis. De son côté, Harry Potter : Wizards comptait 3,1 millions de téléchargements aux États-Unis sur la même période après son lancement.