Ming-Chi Kuo s’attend à une reprise des ventes d’iPhone

Pour ce premier trimestre, Apple a été obligé de diminuer son estimation de bénéfice, plus particulièrement sur le marché chinois. La cause en est simple, la migration des consommateurs chinois vers une version de l’iPhone plus évoluée plus  est bien plus calme que ce que les prévisions réalisées ne le laissaient présager.

Selon l’analyste Ming-Chi Kuo, travaillant chez TF International Securities, Apple a du mal à épuiser son stock de la dernière version de l’iPhone, car beaucoup de clients sont encore attirés par les anciens modèles qui sont, bien entendu beaucoup moins chers.

Test de l'iPhone Xs : image 9

L’analyste reste cependant positif face à cette situation et pense qu’Apple retrouvera peu à peu sa force de vente.

En effet, entre la guerre commerciale que se livre en douce la Chine et les États-Unis, et la course aux prix cassés que lui livrent ses concurrents, Samsung et plus particulièrement Huawei et Xiaomi sur le marché chinois, la marque à la pomme peine à tirer son épingle du jeu.

Ce que disent les chiffres

Une première réduction de l’estimation des ventes avait eu lieu au mois de décembre dernier. La réduction de vente était prévue à 190 millions d’unités au maximum, les prédictions précédentes donnant une estimation à 210 millions d’unités. Ce qui équivaut à une baisse de 14% par rapport aux ventes réalisées l’année dernière.

Jusqu’ici, le taux de livraison d’iPhone pour cette année est bien plus bas que ce qui a été prévu. Ce qui entraine une diminution du prix des actions Apple et par la même occasion ceux des distributeurs d’iPhone. Ming-Chi Kuo a même souligné que : « les cours des actions d’Apple et de la plupart des fournisseurs d’iPhone sont généralement évalués à des prix négatifs ».

Une embellie pour le prochain trimestre ?

Même si les bénéfices estimés par Apple pour 2019 ne peuvent pas être réalisés, la firme de Cupertino  estime quand même pouvoir accroitre ses chiffres de vente à partir de second trimestre. En effet, le taux de vente espéré à compter du mois d’avril est de 34 à 37 millions d’unités, une prévision optimiste comparée  au consensus du marché qui est de 30 à 35 millions d’unités.

Toujours selon Ming-Chi Kuo, une prévision de vente de 188 à 192 millions d’unités d’iPhone est prévue pour cette année. On peut même espérer plus, avec une augmentation des parts du marché en Europe tout en espérant que la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ne s’aggrave pas, de quoi permettre à Apple de mettre un peu de beurre dans ses épinards.

Mots-clés appleiphone