Minus, une alternative à Dropbox

Quand on pense au stockage dans les nuages, c’est souvent le nom de Dropbox qui nous vient en tête. Logique, puisque ce dernier a été l’un des premiers à s’immiscer sur ce marché. Mais voilà, il existe tout de même quelques alternatives et Minus en fait justement partie. Même que ce service met la barre très haut puisque l’offre gratuite de base comporte pas moins de 10 Go d’espace de stockage ! Oui et même que la limite d’envoi est fixée à 2 Go… par fichier ! Autant dire que Minus ne manque vraiment pas d’arguments pour nous séduire et c’est bien pour cela qu’on en parle.

Minus, une alternative à Dropbox

Minus, un tableau de bord complet pour tous vos fichiers

D’entrée de jeu, en se rendant sur la page d’accueil de Minus, ce dernier vous demandera de vous inscrire. L’étape ne prend qu’une poignée de secondes – même moins si l’on décide de passer par une identification Twitter ou Facebook – et on est ensuite redirigé vers notre tableau de bord. Un tableau de bord plutôt complet qui vous permettre de visualiser vos fichiers, c’est vrai, mais également d’accéder à l’historique de tous les changements apportés sur votre nuage personnel. Sur la droite, on retrouve également une colonne qui contient plusieurs zones. Si la première vous permet de visualiser l’espace occupé par vos fichiers, la seconde se contente tout simplement d’afficher le nombre de personnes que vous suivez et qui vous suivent. Car en effet, Minus embarque aussi des fonctions dites “sociales” et nous reviendrons sur le sujet un peu plus loin dans l’article.

Pour chaque fichier uploadé, il est possible d’ajouter une description, de définir des critères de partage (public ou privé) mais aussi de télécharger le fichier. Point intéressant, Minus génère aussi un lien raccourci automatique qui vous permet de partager très facilement vos fichiers avec vos amis ou vos collègues. De même, le service intègre également un module Disqus qui permettra aux internautes de vous laisser des commentaires. Cerise sur le gâteau, en quelques clics, on peut aussi générer un code EMBED qui nous permettra d’intégrer notre fichier très facilement sur n’importe quelle page web.

Pas mal, donc. Seule ombre au tableau, il semble impossible de créer des dossiers en passant par le tableau de bord. Cela dit, on peut parfaitement “tricher” en passant par l’application desktop du service…

Minus, une alternative à Dropbox

Minus, les applications

Tout comme Dropbox, Minus propose un écosystème complet qui s’articule autour de plusieurs applications bien pratiques. Pour commencer, il faut ainsi savoir que le service est disponible sous la forme d’outils compatibles avec les trois principales plateformes du marché, à savoir Windows, Linux et Mac OS X. En ce qui me concerne, c’est cette dernière qui a retenu mon attention, autant dire que tout ce qui suit ne concerne que cette version ; les outils disponibles sur Windows et Linux pourront donc se comporter différemment.

Sur Mac OS X, l’installation de Minus est très simple. On commence par télécharger le fichier DMG de l’application, on le transfère dans le dossier du même nom, on le lance et une toute nouvelle icône va alors venir se loger dans la barre d’outils du système d’exploitation. Une fois cette dernière bien en place, il suffira de glisser / déposer un ou plusieurs fichiers dessus afin de les envoyer sur notre compte. Point intéressant, il est possible d’uploader simultanément plusieurs fichiers, ce qui nous permettra ensuite de créer un répertoire. Un répertoire qui apparaître bien évidemment dans le tableau de bord du service et dans lequel nous pourrons alors glisser d’autres fichiers.

Le fonctionnement de l’outil est vraiment très propre et on peut ainsi définir les paramètres de confidentialité de nos fichiers sans avoir à passer par la version web du service. Même chose, on peut aussi éditer le nom du répertoire et consulter tous les fichiers qui se trouvent sur notre compte, ainsi que notre historique et notre profil. Un outil plutôt complet, donc.

Mais ce n’est pas tout. Non, parce que Minus est également disponible sur iOS et sur Google Android ! Ces applications sont totalement gratuites, il suffit donc de se rendre sur l’AppStore ou sur le Market pour en profiter. Notons d’ailleurs qu’une application dédiée devrait prochainement débarquer sur… Windows Phone 7 ! Bonne nouvelle, non ? Dans tous les cas, l’application se comporte exactement de la même manière, elle vous permettra ainsi d’envoyer des fichiers sur votre compte (des images prises avec l’appareil photo intégré à votre mobile ou provenant d’autres outils) mais aussi d’en consulter la liste. A terme, elle devrait également vous permettre de prévisualiser vos fichiers mais ce n’est pas encore le cas à l’heure actuelle.

Autre point intéressant, Minus est également disponible sous la forme d’extensions pour nos navigateurs (Google Chrome ou Firefox). Une fois installée, elle vous permettra de consulter la liste de vos fichiers mais aussi de prendre une capture de la page et de les envoyer vers votre cloud personnel. Amusant, mais il aurait pu être intéressant de permettre aux internautes d’enregistrer l’adresse des pages. Un peu comme les favoris. Et pour en finir avec cet écosystème, précisons aussi que le développeurs du service a mis au point une API qui vous permettra de connecter vos services au sien.

Minus, une alternative à Dropbox

Minus, un concurrent sérieux à Dropbox ?

Sans aucun doute, Minus est l’un des concurrents les plus sérieux à Dropbox. Le service est complet, intuitif à utiliser et il repose en outre sur un écosystème complet qui vous permettra d’en profiter sur la plupart de vos terminaux, fixes ou mobiles. Oui, mais le bougre n’est pas parfait pour autant. En ce qui me concerne, ce qui manque le plus, c’est sans doute la possibilité d’accéder à nos fichiers par l’intermédiaire d’un dossier. Un peu comme ce que propose Dropbox. Néanmoins, question capacité, on peut difficilement trouver mieux. Si Minus vous permet de profiter d’un espace de stockage de 10 Go, il est également possible de gagner encore un peu plus de place grâce à un lien d’affiliation. Et au total, on peut donc profiter de… 50 Go d’espace ! Là, c’est clair, c’est plutôt séduisant…

Notez enfin pour finir que cet article n’est pas exhaustif. Minus vous permet ainsi de travailler plus facilement en équipe et se comporte même comme un petit réseau social en vous permettant de suivre facilement l’activité de vos amis. Et si l’on ajoute à cela le fait que le service intègre également une messagerie interne, alors on peut dire que cet outil n’aura aucun mal à trouver sa place en entreprise. Enfin à condition de ne pas stocker de données trop sensibles et d’avoir des backups derrière, juste au cas où.

Note : Minus existe depuis un bon moment mais c’est finalement lors de sa dernière mise à jour que l’outil s’est révélé.

Minus, une alternative à Dropbox

Minus, une alternative à Dropbox

Via

Mots-clés minusweb