Google Drive : bientôt une mise à jour pour le tableur

Google Drive est un peu comme le bon vin, il a tendance à se bonifier avec le temps et c’est plutôt une bonne chose pour celles et ceux qui utilisent la solution au quotidien. A présent, le service peut parfaitement rivaliser avec les suites bureautiques traditionnelles et se substituer ainsi à un iWork ou même à un Office. Le géant de la recherche ne compte apparemment pas en rester là et il vient ainsi d’annoncer le déploiement à venir d’une grosse mise à jour pour le tableur intégré à la plateforme.

Cette nouvelle version n’est pas vraiment une surprise puisqu’elle a été annoncée en décembre dernier. Toutefois, à l’époque, le projet était encore en chantier et il restait encore un certain nombre de points à finaliser. Il faut croire que les ingénieurs de la firme ont bien travaillé ces dernières semaines puisque la mise à jour est quasiment finalisée.

New Google Sheets 2014

La nouvelle version du tableur intégré à Google Drive sera déployée sur tous les comptes dans les semaines qui viennent.

Dans quelques semaines, toutes les personnes utilisant Google Drive pourront ainsi en profiter. Les améliorations apportées par la mise à jour son nombreuses et touchent tout autant au fonctionnement de l’outil qu’à ses fonctionnalités. Parmi les points à signaler, il y a l’intégration d’un mode hors ligne qui vous permettra d’éditer vos feuilles de calcul lorsque votre machine n’est pas connectée à internet, avec un zeste de synchronisation automatique derrière.

Les Googlers ont également optimisé une bonne partie de leur code afin de rendre le module le plus réactif possible.

Sinon, et bien ce dernier nous permettra aussi de sélectionner plusieurs cellules simultanément, et même d’utiliser des filtres pour retrouver plus rapidement les données dont on a besoin, au moment où on en a besoin. J’ai eu l’occasion de tester une bonne partie de ces nouveautés au fil de ces dernières semaines, et il faut avouer que cette nouvelle version est vraiment très réussie. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à aller lire l’article que Google avait publié à l’époque sur l’un de ses blogs officiels.

Via