MIUI, une ROM alternative pour Android

Google Android est une chouette plateforme mobile mais sa grande force, finalement, ce sont toutes ces ROMS alternatives qui permettent de faire pas mal de choses et surtout de profiter au maximum des possibilités de notre smartphone. Oui et si CyanogenMod revient souvent dans les conversations, ce n’est pas la seule ROM qui existe, loin de là. Et parmi celles qui valent vraiment le détour, on va trouver MIUI ! MIUI qui nous vient tout droit de Chine et qui devrait rouler prochainement sous Ice Cream Sandwich. Autant dire que si vous cherchez une ROM différente et de quoi vous occuper pour la semaine, vous allez être conquis.

MIUI, une ROM alternative pour Android

Mais MIUI, c’est quoi au juste ? Et bien c’est une ROM conçue et élaborée par des développeurs chinois à partir du code source de Google Android. Comme vous pourrez le remarquer grâce à la vidéo plus bas, cette dernière s’inspire pas mal de iOS mais elle propose tout de même une interface originale et des fonctions qu’on ne trouve pas forcément ailleurs. Alors bien sûr, qui dit ROM chinoise dit aussi ROM écrite en chinois, hein. Bien heureusement, des passionnés se sont mis en tête de la traduire et ils en ont même profité pour fonder leur communauté : Miui-France.org. Notez d’ailleurs que si vous avez envie d’en apprendre un peu plus à leur sujet, ou même sur la ROM, vous pouvez vous rendre à cette adresse. Et si vous avez envie de franchir le pas et d’installer MIUI sur votre Android, sachez que les ROMS se trouvent par là et que vous pourrez même mettre la main sur quelques thèmes sympas en passant par ce lien.

Et ce n’est pas tout. Non, parce que les développeurs chinois qui bossent sur le projet sont actuellement en train de préparer une toute nouvelle version de MIUI, une version qui est bien évidemment basée sur Ice Cream Sandwich. Ce sera l’occasion pour eux d’assurer la refonte complète de l’interface de leur ROM et de lui ajouter quelques fonctionnalités au passage. Moralité, MIUI est à surveiller de près, de très près même…

Merci à Martin pour l’info !