Miyamoto sur Iwata et la maladie : “Il a toujours été convaincu qu’il allait se remettre”

Dans un ouvrage venant de paraître au Japon, la personnalité de Satoru Iwata, feu président de Nintendo, y est décrite de manière relativement intime par plusieurs de ses proches, dont Shigeru Miyamoto et Shigesato Itoi. On y trouve notamment une discussion entre ces deux personnalités le jour de l’enterrement de M. Iwata.

En ce 23 juillet 2019 paraît au Japon Iwata-san, un livre édité par Hobonichi dans lequel le président de Nintendo de 2002 à 2015 y est raconté par plusieurs de ses proches dont Shigesato Itoi, qui se trouve être le fondateur de Hobonishi. IGN publie des extraits de cet ouvrage.

Satoru Iwata

Dans l’un de ces passages, M. Itoi parle de la vision que son ami avait de son travail : “Iwata disait que la vision de son entreprise était de rendre tout le monde heureux : lui-même, ses amis au travail et ses clients. Il utilisait le mot anglais pour ‘heureux’ (happy) au lieu du terme japonais, ce qui me charmait. C’est drôle de voir à quel point vous vous souvenez des choses les plus insignifiantes, mais à chaque fois que Iwata employait le mot ‘happy’, il vous montrait la paume de ses deux mains. C’est quelque chose que je pense ne jamais oublier.”

Satoru Iwata parlait anglais pour parler bonheur

Une autre anecdote racontée par Shigesato Itoi, sans doute plus personnelle encore, implique Shigeru Miyamoto qui ne voyait pas Satoru Iwata autrement que comme un “ami” :

“Le jour des funérailles d’Iwata, il pleuvait à torrents et Miyamoto et moi attendions. Tout à coup, j’ai décidé de lui demander jusqu’à quel point Iwata lui-même croyait en ses chances de guérison. Miyamoto a immédiatement répondu, de manière très naturelle : ‘Il était convaincu qu’il allait se remettre. Il n’avait pas la moindre intention de mourir.’ Cette réponse m’a fait comprendre à quel point Miyamoto et Iwata étaient proches et dans quelle mesure ils se comprenaient.”

Dans ce livre, Shigeru Miyamoto assure d’ailleurs que Satoru Iwata ne lui avait jamais donné l’impression d’être son patron, qu’il ne se souvient pas l’avoir jamais vu en colère et qu’ils ne s’étaient jamais querellés pour quoi que ce soit. Et pourtant, le papa de Donkey Kong reconnaît qu’il aurait normalement été compliqué d’accepter que quelqu’un de plus jeune que soi endosse de plus grandes responsabilités au sein d’une même société (Satoru Iwata avait sept ans de moins que Shigeru Miyamoto).

Satoru Iwata est décédé le 11 juillet 2015 à l’âge de 55 ans.