Mobilité : un nouveau condensateur capable de recharger une batterie de téléphone en 20 secondes

Nos smartphones sont de plus en plus puissants, c’est un fait, mais ils souffrent néanmoins d’une autonomie parfois beaucoup trop réduite. Alors même que nos vieux téléphones portables étaient capables de tenir plusieurs jours sans recharge, ces derniers dépassent très rarement les douze heures d’autonomie. Partant de ce constat, une jeune californienne du nom de Eesha Khare a décidé de mettre en point un nouveau condensateur plus performant. Le Supercapacitor, c’est son nom, est ainsi capable de recharger une batterie de téléphone portable en une vingtaine de secondes et autant dire qu’on espère sincèrement qu’il sera commercialisé très rapidement.

Eesha Khare n’a que 18 ans mais elle pourrait bien révolutionner les technologies nomades. C’est effectivement en participant à l’ISEF – soit l’Intel International Science and Engineering Fair – que cette jeune demoiselle a eu l’idée de concevoir un condensateur d’un nouveau genre.

Supercapacitor

Une jeune californienne a créé une technologie révolutionnaire qui pourrait bien changer notre vie.

Pour ceux qui n’y connaissent strictement rien, un condensateur est à la base un dispositif destiné à stocker de l’énergie dans un volume restreint, et réduit. L’autonomie d’une batterie dépend évidemment de ce dernier et on comprend ainsi ce qui a motivé Eesha à travailler sur un condensateur d’un nouveau genre. Quelques heures de boulot plus tard, et quelques recherches particulièrement poussées en plus, cette dernière est parvenue à atteindre ses objectifs et c’est ainsi qu’est né le Supercapacitor.

Supercapacitor : un condensateur ultra résistant

Comme indiqué un peu plus haut, le gros avantage de ce condensateur d’un nouveau genre, c’est qu’il est capable de recharger une batterie de téléphone portable en un minimum de temps, soit entre 20 et 30 secondes. C’est bien, certes, mais il y a mieux encore car l’appareil est particulièrement résistant et il est ainsi capable de résister à 10.000 charges, soit dix fois plus que la plupart des composants de ce type.

Alors bien sûr, même si Eesha a remporté le premier prix du concours, rien ne dit que son Supercapacitor sera réellement commercialisé. Toutefois, sachant que l’autonomie des terminaux nomades se situe au centre des priorités oeuvrant sur le secteur, il est fort possible que l’invention finisse par être intégrée aux batteries de tous nos bijoux numériques. Tout l’intérêt de la chose étant que ce nouveau condensateur pourrait parfaitement trouver sa place dans nos smartphones ou dans nos tablettes tactiles, certes, mais aussi dans nos appareils photos numériques ou même dans nos ordinateurs portables.

Via (Crédits PhotoRignese)

Mots-clés gtaintel