Modération sur YouTube : un contrat pour reconnaître que le travail peut entraîner un stress post-traumatique

Le travail de modération n’est pas de tout repos, et les modérateurs de YouTube peuvent en témoigner. Scènes ultra-violentes, images de torture, vidéos pédopornographiques… des contenus horribles sont mis en ligne tous les jours sur la plateforme.

Les modérateurs en voient de toutes les couleurs, et certains n’arrivent pas à le supporter. Résultat : ils sont nombreux à souffrir d’un stress post-traumatique.

Crédits Pixabay

Ainsi pour éviter les controverses, Accenture, la société en charge de la modération des contenus sur YouTube, a décidé d’ajouter une nouvelle close dans le contrat de ses employés. Désormais, ces derniers reconnaissent contractuellement que leur travail « pourrait avoir un impact sur leur santé mentale, et même conduire au syndrome de stress post-traumatique ».

Une invitation ou un forcing à signer le contrat ?

Selon The Verge, les responsables auraient « forcé » les nouveaux modérateurs à signer le fameux contrat. Des faits que YouTube et Accenture réfutent avec véhémence, le duo affirmant que les employés étaient « invités » à examiner les documents avant de les signer.

« Il n’y a aucune conséquence à ne pas signer le document mis à jour », a affirmé un porte-parole d’Accenture. La signature du document est donc volontaire… La société de modération n’a cependant pas répondu aux questions de The Verge à propos du sort des employés qui refuseraient de signer le contrat, ce qui reste quand même très suspect.

Du côté de Google (YouTube), la société a affirmé se sentir très concernée par le bien-être de ses employés. « Nous choisissons soigneusement les entreprises avec lesquelles nous travaillons en partenariat et nous leur demandons de fournir des ressources complètes pour soutenir le bien-être et la santé mentale des modérateurs », a-t-elle indiqué à The Verge.

Un accompagnement pour les modérateurs YouTube

Conscients que le travail de leurs modérateurs n’est pas de tout repos, YouTube et Accenture ont mis en place des programmes pour accompagner ceux qui en ont besoin. Des suivis permanents sont proposés aux employés, ainsi que des séances personnelles avec un coach de bien-être. YouTube et Accenture ont également mis en place une assistance téléphonique.

Comme quoi tout a été pensé pour protéger les modérateurs de YouTube. Reste à voir si ce sera suffisant pour les empêcher de sombrer dans la déprime face à tous les contenus horribles qu’ils doivent visionner et gérer au quotidien.

Mots-clés youtube