Montreal : un studio de films pour adultes poursuivi pour avoir tourné un porno dans toutes les pièces de la maison d’une femme

Mile High Distribution, une compagnie de films pornos québécoise fait l’objet d’une poursuite en justice pour avoir tourné un film dans une maison de location sans l’accord de la propriétaire, Leah Bassett.

Cette dernière affirme ne pas avoir été informée des activités de ses locataires à qui elle avait loué sa résidence de Martha’s Vineyard, au Massachusetts, entre 2014 et 2015.

Oral Sex Candy

Le locataire en question répondait au nom de Joshua Spafford et travaillait en tant que photographe et vidéaste pour Mile High Distribution, sans préciser qu’il s’agissait d’un studio de films à caractère pornographique. L’homme avait loué la maison d’octobre 2014 à mai 2015, période pendant laquelle il a tourné plusieurs séquences de films pornos dans toutes les pièces de la maison.

Leah Bassett a porté plainte contre la compagnie de film devant la justice fédérale américaine.

Toutes les pièces de maison y sont passées

Mme Bassett prétend que les séquences pornos ont été tournées dans toutes les pièces de sa maison. Aucun recoin n’aurait été oublié : les chambres, les canapés, la table de la salle à manger et même la buanderie et ses appareils. Elle affirme également que des œuvres d’art ont été déplacées pour arranger le décor et des oreillers décoratifs faits main ont également été rajoutés.

De son côté, la compagnie Mile High Distribution ne se laisse pas faire. Stephen A. Roach, son avocat a déclaré dans une entrevue avec le Boston Globe que les allégations de Mme Bassett étaient sans fondement. Il ne s’agirait en fait que d’un simple malentendu entre elle et son ancien locataire.

Une découverte troublante pour la propriétaire des lieux

C’est « de manière indépendante » que Leah Bassett a découvert les films pour adultes que la compagnie Mile High Distribution aurait tournés dans sa maison. Malgré les quelques bibelots déplacés ainsi que l’ajout de quelques coussins par-ci par-là, la propriétaire des lieux affirme avoir immédiatement reconnu sa résidence. La découverte aurait été profondément choquante pour elle.

Mme Bassett est actuellement très perturbée. Selon les informations rapportées par le journal local The Vineyard Gazette, elle traverse un état de détresse émotionnelle qui l’oblige à consulter un psychologue. On ne sait pas encore quelle tournure devrait prendre l’affaire, mais les deux parties sont visiblement bien décidées à l’emporter l’un sur l’autre.

Mots-clés insolitensfy