« moon » en anglais sur Switch : une localisation toujours en cours mais « très délicate »

Après avoir appris que la version occidentale de moon allait débarquer « très prochainement » sur Switch, certains ont pu visiter son eShop plus de fois que de raison en espérant une sortie surprise. Alors que Yoshiro Kimura, du studio Onion Games, vient d’annoncer que la localisation du titre prend plus de temps que prévu.

Annoncé début septembre dans un Nintendo Direct adapté au marché japonais, le jeu moon initialement sorti sur PlayStation en 1997 se préparait donc à investir l’eShop de la Switch. Qui plus est à un tarif bien plus modique que ceux auxquels le titre original est proposé par des particuliers peu scrupuleux.

crédit YouTube

Yoshiro Kiumura, scénariste du jeu et à la tête du studio Onion Games, avait éveillé l’attention d’un autre public en indiquant alors que moon allait « bientôt » se découvrir à l’Occident. Un mot, un seul qui laissait espérer à une disponibilité étendue du jeu pour la fin de cette année.

« moon » en anglais sur Switch : une équipe réduite au travail

L’homme qui avait prédit une sortie occidentale rapprochée de la ressortie nippone s’est de nouveau exprimé sur le sujet dans les colonnes de son blog.

Et les nouvelles sont à moitié réjouissantes :

« Je sais que nous avions dit que la sortie en anglaise de Moon allait ‘arriver très bientôt’, et c’était clairement un peu optimiste. Je suis vraiment désolé que cela prenne autant de temps, mais la traduction et l’implémentation des textes de Moon sont… très délicates. Nous avons besoin de plus de temps pour terminer le travail, mais soyez assurés que la version anglaise est toujours en cours, et nous espérons que vous pourrez nous accorder votre patience ! »

Après avoir rappelé qu’Onion Games est une « très petite » équipe, Yoshiro Kimura chiffre les avancées d’ores et déjà observées :

« La localisation de moon se passe vraiment bien ! Mais elle implique bien plus de choses que la simple traduction du texte. Je dirais que la traduction elle-même est effectuée à plus de 70%, l’implémentation de cette traduction à environ 20%, et le débogage et la vérification de la traduction à plus ou moins 5%. Je pense que, dans l’ensemble, le projet dans son ensemble est terminé à environ 40%. Probablement ! »

Un dernier conseil : commencez à apprendre le japonais, au cas où.

Mots-clés moon switch