Motorola a déjà commencé à travailler sur le Razr 2

Le premier téléphone pliable de Motorola vient à peine d’être présenté, mais son successeur fait déjà parler de lui. Rappelons que contrairement aux Samsung Galaxy Fold et Huawei Mate X, le Razr a la particularité de se plier sur la tranche horizontale. Et d’après un brevet récemment déposé aux États-Unis, le Razr 2 pourrait bien adopter un design similaire, mais avec plusieurs capteurs de gestes et pressions sur les côtés.

Bien entendu, ces informations ne sont pas officielles. Ainsi, il faudra attendre la présentation du produit pour pouvoir les confirmer.

Crédits Motorola / Capture YouTube « Moto Razr Official Trailer »

Seuls quelques détails concernant le téléphone ont été dévoilés par le brevet. Ainsi, les fans de la marque devront attendre encore un peu pour savoir s’il sera plus performant que son prédécesseur, qui intégrait un SoC et une batterie aux capacités assez moyennes.

Deux fonctionnalités annoncées

Le brevet récemment déposé par Motorola auprès de l’office américain des brevets (USPTO) annonce l’arrivée de deux grandes nouveautés : divers capteurs sur la tranche et un capteur d’empreinte digitale sous l’écran. La première nouveauté nous fait penser à la technologie Active Edge. Tout d’abord conçue par HTC, cette dernière n’est vraiment devenue populaire que lors du lancement des Pixel 3 de Google.

De son côté, le brevet déposé par la filiale de Lenovo indique que son prochain smartphone pliable sera doté de 8 capteurs sur les côtés. Ces derniers donneraient accès à vingt fonctions et vingt gestes différents.

En outre, ils pourraient avoir des fonctions différentes lorsque l’appareil est replié. Par ailleurs, il est précisé que « deux capteurs peuvent être combinés et associés à une ou plusieurs fonctionnalités qui sont différentes de leurs fonctionnalités respectives. Deux capteurs peuvent être associés à respectivement une ou plusieurs gestuelles » lorsqu’il est fermé.

Rappel sur le Razr

Le premier Razr est disponible en Europe depuis octobre dernier. Commercialisé au prix de 1 599 euros, le smartphone est propulsé par le Snapdragon 710, un SoC milieu de gamme de Qualcomm. En outre, il est alimenté par une batterie de 2 510 mAh et embarque un seul appareil photo.

Les internautes regrettent que Motorola n’ait pas proposé une meilleure fiche technique pour son premier téléphone pliable. Ainsi, ils espèrent que le prochain Razr sera meilleur sur ce plan.